Second tour

Sénatoriales 2021 : Ondo Methogo victorieux à Bitam avec des voix de Démocratie nouvelle !

Sénatoriales 2021 : Ondo Methogo victorieux à Bitam avec des voix de Démocratie nouvelle !
Sénatoriales 2021 : Ondo Methogo victorieux à Bitam avec des voix de Démocratie nouvelle ! © 2021 D.R./Info241

Le deuxième tour controversé des sénatoriales du siège du département du Ntem à Bitam (Woleu-Ntem) a encore été plein de surprises. Le candidat du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir depuis 1968), Emmanuel Ondo Methogo, arrivé pourtant second au premier tour, rafle la mise malgré le boycott de Démocratie nouvelle (DN, opposition modérée). Fait curieux, alors que le parti présidentiel n’avait que 32 conseillers-électeurs, son candidat a obtenu samedi 48 voix sur les 64 grands électeurs de cette circonscription.

News sur WhatsApp

Lire aussi >>> Sénatoriales 2021 : sans surprise, le PDG s’accapare déjà 86,53% des futurs sénateurs !

Une victoire qui démontre que même les conseillers locaux de DN auraient voté pour leur adversaire-candidat du parti au pouvoir. Preuve de cette déroute, même la suppléante du candidat de DN, Albertine Angué, s’est déplacée pour voter pour son rival. Une situation plutôt chaotique pour le parti de l’actuel président du Conseil économique, social et environnement (CESE) qui comptait sur cet unique siège pour avoir un rare sénateur dans son escarcelle.

Si seuls 48 grands électeurs ont fait le déplacement hier pour voter, la victoire du vieux roublard de la politique locale Emmanuel Ondo Methogo montre que la ligne de démarcation entre DN et PDG est désormais plus que ténu. Les deux partis et leurs militants regardant dans le même sens que la politique menée par Ali Bongo. Le parti d’opposition modérée avait en effet tourné casaque de l’opposition radicale pour convoler en justes noces avec Ali Bongo au lendemain de la présidentielle d’août 2016.

Rappelons que lors du premier tour disputé le 30 janvier, c’est le candidat de DN, Christian Edou Mintsa, qui était arrivé en tête avec 50,68% des suffrages. Il avait été contraint à un second tour car n’ayant pas obtenu la fameuse majorité absolue obtenu par DN lors du dialogue politique d’Angondjé en 2018. Opposé à ce second tour car se sentant floué par la décision du CGE local, DN avait appelé ses militants à boycotter le scrutin. Une consigne qui n’aura finalement pas eu leur assentiment à en croire le résultat d’hier d’Emmanuel Ondo Methogo.


Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article