Fêtes de fin d’année

Sans surprise, le conseil des ministres prolonge l’état d’urgence sanitaire au Gabon

Sans surprise, le conseil des ministres prolonge l’état d’urgence sanitaire au Gabon
Sans surprise, le conseil des ministres prolonge l’état d’urgence sanitaire au Gabon © 2020 D.R./Info241

L’état d’urgence sanitaire mise en place depuis mars dernier sera à nouveau prolongé. C’est ce qui ressort du conseil des ministres tenu hier par visioconférence. Sur proposition du ministre de la Santé, Guy Patrick Obiang Ndong, les autorités gabonaises ont décidé de maintenir à l’identique les mesures restrictives gouvernementales à l’origine du confinement du pays bien que la pandémie de coronavirus ne soit plus présente que dans les provinces de l’Estuaire (81 cas actifs) et du Haut-Ogooué (2 cas actifs).

Binto Media

Lire aussi >>> Non, les Gabonais n’auront pas un « Noël normal » cette année, rectifie la Primature !

Les Gabonais ne passeront pas les fêtes de Noël et de fin d’année comme d’antan avait vite fait de corriger la Primature ce mardi, suite à un article paru sur le site en ligne du quotidien britannique Daily Mail. Le conseil des ministres virtuel tenu ce 10 décembre, est venu enfoncer le clou de cette éventualité que nombre de Gabonais redoutaient. Le confinement et les autres mesures restrictives du gouvernement prises pour faire face à la propagation du Covid-19 seront bien maintenues pour 45 nouveaux jours.

Ali Bongo et sa Première ministre hier

Selon le communiqué final des travaux de ce rendez-vous entre Ali Bongo et son gouvernement, « Au terme de la présentation de Monsieur le Ministre, le Conseil des Ministres a entériné le projet de loi portant prorogation des mesures sanitaires de prévention, de lutte et de riposte contre la COVID-19 conformément à la loi n°003/2020 du 11 mai 2020 fixant les mesures de prévention, de lutte et de riposte contre les catastrophes sanitaires ». Le gouvernement Ossouka a donc choisi de jouer l’extrême prudence face à une pandémie qui n’existe plus que dans 2 des 9 provinces du pays.

En effet, selon les données du Comité de riposte à la pandémie (Copil) communiquées à la presse mercredi, le Gabon ne compte plus que 83 cas actifs sur 9 300 cas confirmés enregistrés depuis la survenue de l’épidémie dans le pays. Ces cas de patients cliniquement porteurs du virus sont essentiellement situés dans le Grand Libreville avec 81 cas contre 2 cas entre Moanda et Franceville. Un virus qui circule peu dans le pays où la pandémie est en baisse continuelle depuis juillet dernier. Il semble donc que les fêtes de fin d’année dans leur format festif habituel soient bien compromises au Gabon au nom de la sécurité sanitaire.


Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article