22:18

Relance économique

PRE : Issoze Ngondet promet croissance, réduction de la pauvreté et 2000 emplois aux Gabonais


Politique
  • PRE : Issoze Ngondet promet croissance, réduction de la pauvreté et 2000 emplois aux Gabonais © 2017 D.R./Info241
Publié le 28 juin 2017 à 07h35min

Le Programme de relance économique (PRE) du gouvernement gabonais expliqué aux parlementaires. C’est le sens de l’opération de pédagogie auquel s’est adonnée hier le Premier ministre d’Ali Bongo face aux députés. En clair, le gouvernement grâce au PRE promet notamment croissance économique, lutte contre la pauvreté, équilibre des finances publiques et maîtrise du niveau d’endettement. Des promesses pourtant déjà contenues dans son discours de politique générale prononcé devant les mêmes députés.

Emmanuel Issoze Ngondet veut croire en l’avenir. Hier face aux députés, le Premier ministre est allé vanté le PRE, sa nouvelle recette pour faire face non seulement à la crise budgétaire actuelle mais redonner de "l’aisance" aux Gabonais. Ce plan de relance s’appuie sur 4 grands objectifs : l’équilibre des finances publiques, la maîtrise du niveau d’endettement, la création de richesse et d’emplois et la lutte contre la pauvreté.

Une vue de l’assistance

Pour le premier objectif, il s’agit de « rétablir durablement l’équilibre des finances publiques, en ramenant le déficit budgétaire à un niveau inférieur à 3% du PIB dans les trois ans avenir  », a souligné Emmanuel Issoze Ngondet. Cet objectif suppose, martèle le Premier ministre, de « sortir progressivement d’une dépendance trop importante des finances publiques aux recettes pétrolières ». Un chantier sur lequel ne brille toujours pas les différents gouvernements successifs mis en place par Ali Bongo.

Le second objectif concerne la maîtrise du niveau d’endettement publique de notre pays. Là, le patron du gouvernement s’est refusé à avancer le moindre taux officiel se bornant à indiquer que l’endettement serait ramené « progressivement vers un niveau stratégique arrêté par le gouvernement ». Une promesse plutôt optimiste devant l’explosion de l’endettement à laquelle se livre le gouvernement depuis plusieurs mois sans pouvoir réellement s’en prémunir.

Le troisième objectif quant à lui, concerne la redynamisation de l’économie par la création de richesse et d’emplois pour répondre à la forte demande sociale. Cela repose, selon le Premier Ministre sur trois ambitions :
- porter le taux de croissance du PIB à un niveau cible proche de 5% d’ici 2019
- créer au moins 2000 emplois dans le secteur privé sur la même période
- renouer avec un solde positif de la balance de paiement.

Le quatrième et dernier objectif du PRE, d’ailleurs le plus ambitieux, veut faire la guerre à la pauvreté. Il s’agit de résorber la pauvreté et d’améliorer le bien-être des populations gabonaises en réduisant de 100.000 le nombre de gabonais économiquement faibles. Réduire la pauvreté, a ajouté le Chef du Gouvernement, « c’est aussi garantir l’amélioration des soins de santé, à travers la réforme de la gouvernance du dispositif national de santé ». Et c’est ici, a-t-il ajouté, que « le nouvel hôpital Jean Ebori en sera le projet pilote ».


Laissez un commentaire
© 2013-2017 Binto Media Group |  Mentions légales |  Conditions générales |  Rejoindre la rédaction |  Flux RSS |  Publicité |  Binto Media Group |  Placer votre pub sur le site
Passer à la version mobile