Réactions

Le gouvernement gabonais condamne à son tour les allégations de Pierre Péan

Le gouvernement gabonais condamne à son tour les allégations de Pierre Péan
Denise Mekam’ne-Taty, la porte-parole du gouvernement gabonais © 2014 D.R./Info241

Six jours après la sortie tonitruante en librairie du livre de Pierre Péan, Nouvelles affaires Africaines. Mensonges et pillages au Gabon, le gouvernement gabonais par la voix de son porte-parole, a tenu à condamner et à marquer son indignation devant « l’indécence et la vulgarité des propos » du journaliste-écrivain français. Ce après la sortie controversée de la famille Bongo de dimanche qui n’a en définitive, fait qu’enfler la polémique sur les réseaux sociaux notamment.

Pour Me Denise Mekam’ne-Taty, ministre de la communication et porte-parole du gouvernement, le livre relierait « une série d’assertions éhontées, erronées, sans aucune consistance, des mensonges grossiers, des contre-vérités (...) révélatrices d’une absence d’investigations ». Pour le gouvernement gabonais, « seul le caractère sensationnel serait cherché par l’auteur ». Non sans avoir dépeins l’auteur et « son inspiration colonialiste » et de l’accuser à son tour d’attenter à la souveraineté du peuple gabonais.

Avant de conclure que l’ouvrage serait :

un ramassis de ragots traduisant une volonté manifeste et clairement exprimée de nuire et de s’acharner de manière obsessionnelle contre une personne Ali Bongo Ondimba, une famille Bongo Ondimba et un pays le Gabon".

Le gouvernement gabonais et la famille du président n’ont pas pour l’heure, annoncés de poursuites judiciaires contre le livre et son auteur. Seule l’ONG Convergence, proche du palais présidentiel, a promis intenter une telle procédure devant les juridictions françaises dans ce qui s’apparente être la plus grande crise de confiance que traverse Ali Bongo, 5 ans après son accession à la magistrature suprême.

La déclaration du gouvernement gabonais en vidéo :


Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article