21:57
URGENT >>>

Séraphin Moundounga interpelle « sur les menaces qui pèsent sur la paix et la stabilité au Gabon »


Automobile

Le Gabon relève de 5 à 6 ans son interdiction d’importation de véhicules d’occasion


Economie
  • Le Gabon relève de 5 à 6 ans son interdiction d’importation de véhicules d’occasion © 2016 D.R./Info241
Publié le 15 décembre 2016 à 08h33min

Grande mesure impopulaire du précédent septennat d’Ali Bongo, le gouvernement gabonais réuni hier en Conseil des ministres, a décidé d’assouplir les conditions d’importation des véhicules d’occasion sur son territoire. Ces véhicules qui devaient avoir au maximum servi 3 ans à l’étranger pour espérer fouler le sol gabonais, pourront désormais être âgés de 5 à 6 ans pour passer les douanes gabonaises.

Selon le communiqué final du Conseil des ministres du mercredi 14 décembre, c’est "toujours soucieux du mieux être de ses compatriotes, particulièrement dans cette période économique difficile" que le président Ali Bongo a "décidé d’assouplir la mesure liée à l’importation des véhicules d’occasion". Une mesure une nouvelle fois prise par celui qui l’avait initié en avril 2014.

Ainsi, "les véhicules des catégories A, B et D importés au Gabon doivent être âgés de cinq (5) ans au plus après leur première mise en circulation à l’étranger, tandis que ceux des catégories C et E doivent être âgés de six (6) ans au plus après leur première mise en circulation à l’étranger", poursuit le communiqué final parvenu à notre rédaction.

Prise en avril 2014, la décision de fixer l’interdiction d’importation des véhicules à 3 ans avait fortement impactée le pouvoir d’achat de nombreux gabonais. L’assouplissement de cette mesure pour des "raisons économiques" montre bien que le pouvoir gabonais minimise les incidences de telles mesures sur la classe moyenne, loin d’avoir les moyens d’acquérir un véhicule neuf en concession.

Cette mesure d’assouplissement porte donc l’importation de citadines à 5 ans alors que celle des véhicules plus importants à usage commercial de catégorie C et E (bus, camions etc.), est relevée à 6 ans. Un cadeau de fin d’année donc pour Ali Bongo à ses compatriotes victimes de sa gestion économique et des cours du baril du pétrole dont souffre le pays depuis fin 2015.


Laissez un commentaire
© 2013-2017 Binto Media Group |  Mentions légales |  Conditions générales |  Rejoindre la rédaction |  Flux RSS |  Publicité |  Binto Media Group |  Placer votre pub sur le site
Passer à la version mobile