08:53

Locales/Législatives 2018

Le Gabon ferme ses frontières pour pouvoir élire députés et conseillers municipaux


Politique
  • Le Gabon ferme ses frontières pour pouvoir élire députés et conseillers municipaux © 2018 D.R./Info241
Publié le 5 octobre 2018 à 07h13min

Certainement pour éviter tout risque d’intrusion ou de violences extérieures, le Gabon qui vote ce samedi pour renouveler les députés de l’Assemblée nationale et ses conseillers départementaux et communaux, a décidé de fermer ses frontières. Selon un communiqué du ministère de l’Intérieur, par arrêté n°0013 les frontières gabonaises seront fermées ce vendredi 5 octobre à minuit jusqu’au samedi 6 octobre minuit.

Le Gabon va se couper du reste du monde, le temps d’une élection. C’est ce qu’indique en substance un arrêté gouvernemental pris ce mercredi par le ministre de l’Intérieur conformément à plusieurs dispositions légales dans le pays. Pour élire députés et conseillers départementaux/municipaux, les frontières maritimes et terrestres du pays resteront fermées ce soir à minuit jusqu’au samedi, jour de vote, à minuit.

Pour le vote des locales et législatives prévue ce samedi, il ne vous seront donc pas permis de quitter ou rentrer sur le territoire gabonais. Selon la série de communiqués lus mercredi soir par le porte-parole du ministère de l’Intérieur, Eric Nziengui Mangala, « Durant cette période, aucune autorisation d’entrée ou de sortie ne sera délivrée ».

Cette décision de fermeture des frontières prise habituellement par le ministère de la Défense nationale, devra être appliquée par conjointement par les commandements en chef des Forces de police nationale et de la Gendarmerie nationale, précise l’arrêté pris par le ministre Lambert Matha. Outre la fermeture des frontières, les autorités gabonaises ont également décidé de la fermeture des débits de boissons durant la même période.

Autant dire que le Gabon retiendra son souffle ce samedi pour élire les députés d’une Assemblée nationale dissoute en avril à la suite de la double prolongation du mandat de la législature précédente. Les frontières aériennes n’étant pas fermées, il sera donc possible d’emprunter un vol pour quitter ou entrer dans le pays.


Laissez un commentaire
© 2013-2018 Binto Media Group |  Mentions légales |  Conditions générales |  Rejoindre la rédaction |  Flux RSS |  Publicité |  Binto Media Group |  Placer votre pub sur le site
Passer à la version mobile