Tests payants

Le Gabon a récolté 1,200 milliard de recettes depuis la fin de la gratuité des tests Covid-19 !

Le Gabon a récolté 1,200 milliard de recettes depuis la fin de la gratuité des tests Covid-19 !
Le Gabon a récolté 1,200 milliard de recettes depuis la fin de la gratuité des tests Covid-19 ! © 2021 D.R./Info241

C’est ce qu’a révélé ce vendredi après-midi, le ministre gabonais de la Santé Guy Patrick Obiang Ndong au cours d’une conférence de presse sur la situation épidémiologique du pays. Après avoir rendu le test de dépistage du Covid-19 payant sur l’ensemble du territoire le 17 octobre 2020, le pays a récolté à ce jour pas moins de 1,200 milliard en moins de 4 mois soit 300 millions de recettes par mois.

News sur WhatsApp

Lire aussi >>> Coronavirus : le Gabon annonce la fin de la gratuité des tests de dépistage !

« Nous sommes autour de 1,200 milliard de recettes enregistrées grâce aux tests payants », a indiqué Guy Patrick Obiang Ndong qui répondait à une question de la presse sur la manne financière engrangée par le pays depuis la mise en place de la mesure gouvernementale. Une somme colossale qui aurait servi à la riposte de la pandémie notamment dans l’obtention de nouveaux tests.

« Ces recettes ont permi de nous ravitailler en tests. Nous avons communiqué dernièrement que le Gabon détenait des tests antigéniques. Ces recettes ont contribué à l’achat de ces tests antigéniques et à l’achat de quelques intrants qui sont nécessaires au fonctionnement des laboratoires », s’est justifié le ministre de la Santé.

Des recettes amplifiées notamment par les voyageurs étrangers arrivant sur notre sol. Ceux-ci sont sommés de débourser 40 000 FCFA pour s’offrir un nouveau test de dépistage en plus de celui effectué dans leur pays de départ. Pour le reste du pays, le cout du test de dépistage avait été fixé à 5 000 FCFA et à 20 000 FCFA pour les VIP qui veulent s’éviter les files d’attente.


Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article