07:51

Crise post-électorale

Le calendrier de déroulement et les objectifs du dialogue politique d’Ali Bongo


Politique
  • Le calendrier de déroulement et les objectifs du dialogue politique d’Ali Bongo © 2017 D.R./Info241
Publié le 20 mars 2017 à 08h42min

Moins de 8 jours avant le début de ces assises, le gouvernement gabonais a dévoilé le calendrier du déroulement du dialogue politique national voulu par Ali Bongo pour déminer la crise post-électorale gabonaise. Celui-ci débutera le 28 mars, soit mardi prochain et devrait s’étendre jusqu’au 10 mai au stade de l’amitié sino-gabonaise de Libreville. La durée des assises pourra être prolongée à souhait selon les besoins et les débats qui auront lieu.

On en sait un peu plus sur le déroulé du dialogue national des autorités gabonaises pour faire face à la gronde politique née de la réélection controversée d’Ali Bongo à tête du pays. Pour déminer cette crise, un dialogue national qui se veut inclusif et sans tabou, se tiendra à Libreville du 28 mars au 10 mai et subdivisé en deux phases : citoyenne et politique.

Le spot publicitaire du Dialogue politique d’Ali Bongo

La phase citoyenne au cours de laquelle les associations, ONG et communautés religieuses émettront leurs propositions pour une meilleure vie publique, aura lieu du 29 mars au 6 avril. Ces propositions serviront de référence à la phase politique qui aura lieu du 11 avril au 3 mai. La phase citoyenne a été ajoutée in extremis après les critiques formulées par les associations et organisations de la société civiles suite à leur exclusion des travaux préparatoires du comité ad hoc.

Ce dialogue auquel ne participera pas le principal adversaire d’Ali Bongo, Jean Ping et ses alliés, s’annonce déjà comme un rendez-vous préliminaire aux prochaines législatives qui continuent de diviser la classe politique. Outre le reforme des institutions, ce dialogue portera également sur des reformes électorales et la modernisation de la vie publique. Il souffrira tout de même de l’absence de véritables opposants au régime qui trone sur la Gabon depuis l’indépendance.

Coté objectifs officiels, ce dialogue devrait aboutir :
Aux réformes des institutions et à la consolidation de l’Etat de droit démocratique, à travers :
- la révision de la Constitution, notamment :
• la durée des mandats politiques : mandat présidentiel, mandat de député, mandat sénatorial et mandat local ;
• le mode de désignation, la durée du mandat des membres de la Cour Constitutionnelle et les missions de celle-ci ;
- la réforme du Conseil National de la Démocratie comme cadre permanent du Dialogue et de la concertation politique ;
- l’élaboration d’une loi de programmation judiciaire ;

Aux réformes électorales, à travers :
- le redécoupage des circonscriptions électorales ;
- la révision du code électoral ;
- la redéfinition du rôle et des missions des instances en charge de l’organisation des élections politiques (Ministère de l’Intérieur, CENAP et Cour Constitutionnelle) ;
- la révision du fichier électoral ;
- le financement de la campagne de l’élection présidentielle ;

A la modernisation de la vie publique, à travers :
- le réexamen des conditions de création et de financement des partis politiques ;
- la clarification des dispositions réglementaires relatives au règlement des différends au sein et entre partis politiques ;
- la révision de la loi sur les associations ;
- le réexamen des conditions de création, de financement et de fonctionnement des syndicats ;
- le réexamen des conditions de l’exercice de la liberté de la presse et de la communication (Code de la Communication, CNC, etc...)
- le cumul des mandats ;
- la retraite des élus locaux et éventuellement d’autres catégories.

A la Consolidation de la paix et de la cohésion nationale, à travers :
- la contribution des partis politiques dans la consolidation de la paix et la cohésion nationale ;
- le statut de l’Opposition ;
- le statut de la Majorité ;
- la relance du développement économique, social, culturel et environnemental ;
- la prise de mesures en faveur de la réconciliation nationale

PDF - 1.6 Mo

Cliquez sur l’icône pour télécharger le rapport général du comité ad hoc du Dialogue politique


Laissez un commentaire
© 2013-2017 Binto Media Group |  Mentions légales |  Conditions générales |  Rejoindre la rédaction |  Flux RSS |  Publicité |  Binto Media Group |  Placer votre pub sur le site
Passer à la version mobile