11:03

Fake news présidentielle

Le cabinet d’Ali Bongo surpris en flagrant délit de désinformation sur sa santé


Société
  • La fausse « preuve » de la réunion de travail de samedi entre Ali Bongo souffrant et son cabinet présidentiel © 2018 D.R./Info241
Publié le 3 décembre 2018 à 06h47min

La journée dominicale d’hier aura été marquée par des frictions dans le camp présidentiel gabonais. Sur la toile, l’équipe du directeur de cabinet d’Ali Bongo a été surprise en flagrant délit de « mensonge » et de « manipulation » de l’opinion sur la santé d’Ali Bongo. Avec à la clé, un recyclage loupé de photos d’archives pour faire croire qu’Ali Bongo avait tenu samedi une réunion de travail depuis son exil médical à Rabat au Maroc avec ses plus proches collaborateurs présidentiel. Une fake news rapidement démantelée par les internautes eux-mêmes !

Lire aussi >>> 50 millions pour des « prières » pour la fin des ennuis de santé d’Ali Bongo !

Le cabinet présidentiel d’Ali Bongo pourtant au chevet d’Ali Bongo à Rabat, manquerait-il de preuve de vie du président gabonais ? C’est la question que se pose nombre de Gabonais après avoir surpris l’équipe du directeur de cabinet, Brice Laccruche Alihanga, en pleine campagne de désinformation sur les réseaux sociaux. l’équipe du « DC » a tenté en vain de démontrer qu’Ali Bongo allait mieux en arguant une séance de travail qui aurait réuni Ali Bongo et ses collaborateurs de la présidence gabonaise.

Manipulation présidentielle démantelée

Tout est partie d’un post publié hier sur Facebook annonçant une « première réunion de travail entre Ali Bongo et son cabinet » qui aurait eu lieu samedi à l’hôpital militaire de Rabat où Ali Bongo est interné depuis le 27 novembre. Seulement, la photo pour illustrer cette « réunion » est une photo d’archives prise à Libreville en juin 2018. Une supercherie rapidement mise à nu par les internautes qui a obligé l’équipe de Brice Laccruche Alihanga à retirer le post élogieux, censé rassurer les plus sceptiques sur la bonne santé du président.

Le post de l’équipe du DC d’Ali Bongo, effacé ensuite

D’où les inquiétudes de plus en plus grandissantes des Gabonais sur la prétendue « bonne santé » déclarée d’Ali Bongo. Une tentative de désinformation visiblement entretenue par le Palais du bord de mer qui peine, même étant au chevet du principal concerné, à s’offrir des images récentes d’Ali Bongo que l’on dit pourtant qu’il va mieux et simplement en convalescence après un long séjour médical à Riyad en Arabie Saoudite de 5 semaines.

Un mensonge qui inquiète

Une situation qui exaspère même dans le camp présidentiel avec cette activiste pro-Bongo qui n’a pas hésité à présenter Brice Laccruche Alihanga comme un menteur. « Moi, Anne Marie DWORACZEK-BENDOME NGUEMA, je vous le dis sans détour, vous êtes un menteur. Votre publication atteste de vos intentions », écrit l’activiste. Et de prévenir :" Même si le Président Ali Bongo Ondimba ne peut se défendre, vous n’êtes pas prêt à faire du Gabon et son peuple vos « choses »".

Le post de colère de l’activiste

Avant de s’interroger : « Vous avez tenu des réunions où au Maroc ? » Ali Bongo Ondimba, vous fait confiance comme à un fils, sous les conseils et l’aide de qui tentez-vous d’induire la population en erreur ?". Voilà qui en dit long sur la frilosité qui anime le camp présidentiel contraint à fabriquer des fake-news pour tenter de donner une preuve de vie d’Ali Bongo.

Alors que présent à son chevet, il aurait suffit de diffuser une vraie photo de la fameuse réunion. A moins bien sur que les folles rumeurs sur la mort d’Ali Bongo étaient plus vraies que nature.

Affaire à suivre...


Laissez un commentaire
© 2013-2018 Binto Media Group |  Mentions légales |  Conditions générales |  Rejoindre la rédaction |  Flux RSS |  Publicité |  Binto Media Group |  Placer votre pub sur le site
Passer à la version mobile