Web-Stat analytics
Reponse sous-régionale

Covid-19/CEMAC : Maganga Moussavou appelle à une harmonisation des mesures de riposte

Covid-19/CEMAC : Maganga Moussavou appelle à une harmonisation des mesures de riposte
Covid-19/CEMAC : Maganga Moussavou appelle à une harmonisation des mesures de riposte © 2020 D.R./Info241

L’ancien vice-président du Gabon qui n’a jamais été remplacé depuis son éviction, Pierre Claver Maganga Moussavou, fourmille de propositions aux gouvernants contre la pandémie de coronavirus. Ce dimanche, l’ancien collaborateur d’Ali Bongo appelle à une harmonisation des mesures de riposte et de prévention prises par les Etats de la zone CEMAC contre le coronavirus. Il propose notamment la mise en place d’une « coordination et un observatoire de toutes ces mesures de lutte contre une pandémie qui vient tout dérégler y compris au sein de la CEMAC ! ».

Les pays membres de la CEMAC ne devraient-ils pas harmoniser les mesures étatiques prises pour se prémunir plus efficacement du Covid-19 ? C’est face à cette problématique politico-sanitaire que l’ancien vice-président de la République, Pierre Claver Maganga Moussavou, a esquissé sur sa page Facebook une piste envisageable. Pour lui, il faudrait disposer dans la sous-région d’une coordination et d’un observatoire de ces mesures étatiques comme cela a été fait Europe.

« Cela éviterait des discordances qui entraîneraient ’’in fine’’ des pertes d’efficacité des mesures édictées par chaque Etat de la sous région », croit savoir cet ancien haut responsable. « A cet effet, j’interpelle les Chefs de Gouvernements de nos six Etats pour une harmonisation rapide des décisions de lutte contre le Coronavirus prises au sein des pays certes indépendants les uns des autres mais qui ont malgré tout une vie commune, un destin commun et partant se doivent d’assumer un front commun de lutte contre cette pandémie », a-t-il ajouté.

Pour illustrer son propos, Pierre Claver Maganga Moussavou cite plusieurs exemples : « si le confinement est total dans un pays et partiel dans un autre il est évident que le chaos chez l’un entraînerait à terme le chaos chez l’autre » ou encore « Si un pays de la CEMAC ouvre ses frontières dans les 15 jours qui suivent s’estimant sorti d’affaire avant les autres qui garderaient les leurs fermées, ce serait assister à une sorte de cacophonie ruinant ainsi les efforts colossaux consentis par chaque pays ».

D’où son appel à « une réelle concertation pour plus d’efficience et d’efficacité de la guerre contre le coronavirus ». Espérons qu’il soit entendu par les 6 chefs d’Etat qui ont certes déjà mis en place une coordination des ministres de la Santé pour justement coordonner cette riposte au Covid-19 sur le plan sous-régional.


Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article