Restrictions gouvernementales

Confinement du Gabon : les principales mesures d’allègement du 16 octobre

Confinement du Gabon : les principales mesures d’allègement du 16 octobre
Le ministre de la Santé, lors de cette conférence d’allègement © 2020 D.R./Info241

La Première ministre Rose Christiane Ossouka Raponda et 8 de ses ministres ont animé ce vendredi après-midi, une conférence de presse à Libreville pour annoncer la phase 2 d’allègement des mesures de confinement. Parmi elles, on note le couvre-feu ramené de 22h à 5h, la fin de la gratuité des tests Covid-19, la réouverture des lieux de culte, les rassemblements qui passent de 10 à 30 personnes, la création d’une brigade sanitaire chargée de veiller au respect des mesures sanitaires, la création d’un guichet d’accompagnement des bars et nuits qui demeureront fermés.

Lire aussi >>> Allègement du confinement/Phase 2 : le grand jour J du gouvernement Ossouka Raponda !

Le gouvernement Ossouka Raponda a annoncé les couleurs de la seconde phase d’allègement du confinement imposé depuis l’apparition du premier cas de Covid-19. Si la première phase d’allègement avait fait des mécontents, la seconde devrait l’être tout autant avec son lot de bonnes et mauvaises nouvelles. D’abord, le passage de gratuit à payant du test de dépistage de la pandémie dans les centres publics. Celui-ci sera désormais de 5 000 FCFA même si sa validité a été élargie de 5 à 14 jours.

Une vue de l’équipe gouvernementale au cours de cette conférence de presse

Autre mauvaise nouvelle, les bars et boites de nuit resteront fermés. Le gouvernement a annoncé la mise en place d’un guichet d’accompagnement pour débits de boissons et boites de nuit pour leur venir en aide après 7 mois de fermeture. Par contre, les restaurants du pays pourront rouvrir à compter du 30 octobre sous plusieurs conditions, là aussi drastiques.

Concernant les transports, le gouvernement a annoncé la reprise totale des vols nationaux dès le 16 octobre sous obligation de disposer d’un test négatif à la Covid-19. De même, le pays a annoncé l’obligation de pratiquer un nouveau test Covid-19, facturé 20 000 FCFA, à tous les voyageurs entrant sur le territoire par voie aérienne. Par ailleurs, le test pratiqué au Gabon ne sera valable que durant 5 jours à l’étranger.

La réouverture des lieux de culte a été également confirmée mais pas à la date voulue par les religieux. Celle-ci aura lieu le 30 octobre et non le 25 octobre à la condition de respecter là aussi une batterie de mesures contraignantes : culte de durée d’une heure, pause de désinfection d’une heure entre les célébrations, une célébration par semaine, interdiction de communion, interdiction d’offrandes durant le culte, dîme à verser uniquement par monnaie électronique...


Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article