Infrastructures

Ali Bongo dans le Woleu-Ntem pour la CAN et le programme Graine

Ali Bongo dans le Woleu-Ntem pour la CAN et le programme Graine
Ali Bongo lors de la remise des agréments et titres fonciers aux responsables de 41 coopératives locales © 2015 D.R./Info241

Le président Gabonais Ali Bongo a séjourné ces deux derniers jours dans la province septentrionale du Gabon en vue d’y lancer officiellement le programme la Gabonaise des réalisations agricoles et des initiatives des nationaux engagés (Graine) et les travaux du stade de la ville d’Oyem devant abriter la Coupe d’Afrique des nations (CAN) de football 2017.

Au nombre de ses activités dans la province du Woleu-Ntem, le président de la République Ali Bongo Ondimba a effectué hier mercredi, une visite sur la plantation d’hévéa d’Okok à Bitam dans le but de s’imprégner des avancées du projet. Il s’est également rendu sur le site du futur stade d’Oyem qui devrait abriter la CAN 2017, pour la pose de la première pierre.

La visite de la plantation d’hévéa d’Okok

Celles-ci précédées par le lancement du programme Graine. Ce projet d’hévéa qui s’étend sur une superficie de 28000 hectares, a, à ce jour 4500 déjà plantés. Il a également favorisé la création de 974 emplois directs, dont plus de 93% des Gabonais.

Le partenaire Olam Rubber Gabon a saisi l’opportunité pour présenter au chef de l’Etat les différentes infrastructures construites au profit de la population de la localité : 200 kms de route , un pont de 120 mètres, des logements pour les salariés de la plantation, plus de 600 (Six cent) lampadaires publics à énergie solaire, 41 pompes hydrauliques, 2500 kits scolaires distribués, deux écoles et 9 (neuf) autres réfectionnées, 13 logements des enseignants et les personnels médicaux.

A la suite, Ali Bongo Ondimba a procédé solennellement à l’inauguration du dispensaire. Sur la route Oyem-Bitam, le président de la République accompagné du Premier ministre, de quelques membres du gouvernement, des autorités de la province et de l’équipe nationale de football les « Panthères » s’est fait présenter le projet du futur stade d’Oyem de 20500 places, qui devrait abriter certains matchs de la Coupe d’Afrique des nations de football 2017.

La pose de la première pierre du stade d’Oyem

A en croire le ministre des Sports, Blaise Louembé, les travaux du stade sont destinés aux populations du Woleu-Ntem et de la sous-région. Il devrait être livré en novembre 2016 pour les matchs tests. L’intervention du membre du gouvernement a fait place à la pose symbolique de la première pierre par Ali Bongo Ondimba aux côtés de deux cadres des « Panthères », Didier Ovono Ebang(Gardien de but) et Bruno Ecuele Manga (Défenseur).

Ce séjour du président de la République reste aussi marqué par le lancement du programme Graine dans la ville d’Oyem chef lieu de la province du Woleu-Ntem.


Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article