Santé d’Ali Bongo

Ali Bongo à Londres : la Présidence gabonaise reconnait des « examens médicaux »

Ali Bongo à Londres : la Présidence gabonaise reconnait des « examens médicaux »
Ali Bongo à Londres : la Présidence gabonaise reconnait des « examens médicaux » © 2019 D.R./Info241
qrcode:http://info241.com/ali-bongo-a-londres-la-presidence-gabonaise-reconnait-des,4625
Flashez le qr-code ci-dessus pour partager l'article à vos proches.

L'URL de partage de cet article est http://info241.com/4625

La Présidence gabonaise est en colère contre l’agence de presse américaine Bloomberg, mondialement reconnue pour son sérieux. En cause, un article de l’agence évoquant une hospitalisation d’Ali Bongo à Londres suite à une détérioration de son état de santé. La Présidence gabonaise très remontée, n’hésite pas à parler de fake-news bien qu’elle reconnaisse qu’Ali Bongo qui s’est éclipsé du pays en catimini, y suit des « des examens médicaux de routine » bien qu’ayant « pris quelques jours de congé en famille » dans la capitale anglaise.

Lire aussi >>> Absent du Gabon, Ali Bongo serait à nouveau hospitalisé à Londres !

Le Gabon voit rouge après les révélations de Bloomberg ce lundi, sur l’état de santé d’Ali Bongo qui se serait détérioré d’où son hospitalisation. La Présidence gabonaise qui dément cette information, a vivement réagi hier. Elle n’est pas allée par le dos de la cuillère en menaçant la puissante agence de presse américaine de représailles judiciaires tout en reconnaissant qu’Ali Bongo a subit des soins bien qu’en « congé familial ».

« La Présidence de la République gabonaise dénonce un article mensonger ne reposant sur aucune information objective, l’article ne faisant que colporter des rumeurs », martèle le communiqué officiel parvenu hier à la rédaction d’Info241. Avant d’ajouter : « le Président de la République n’est pas hospitalisé, comme l’indique Bloomberg de façon mensongère, mais est en séjour privé dans sa résidence londonienne où il a pris quelques jours de congé en famille. A cette occasion, il effectue des examens médicaux de routine et poursuit normalement sa rééducation ».

Lire aussi >>> Le gouvernement gabonais annonce le « rétablissement total » d’Ali Bongo

Ainsi contrairement au gouvernement gabonais qui avait annoncé le 22 mars qu’Ali Bongo était « totalement rétabli », la Présidence gabonaise elle confirme qu’il est encore « en phase de recouvrement de la plénitude de ses capacités physiques ». Tout en martelant que malgré les « examens médicaux » sollicités à Londres lors de ce congé familial, Ali Bongo reste « aux commandes du pays ». Voilà qui devrait plaire aux détracteurs du président gabonais qui continuent de douter de ses capacités à demeurer au pouvoir après ses récents ennuis de santé.


Commenter l'article