16:59

Containers dérobés à la justice

Kevasingogate : 12 hauts cadres sanctionnés pour « complicités actives et passives » !


Société
  • La porte-parole du gouvernement gabonais, Nanette Longa Makinda annonçant la suspension des agents © 2019 D.R./Info241
Publié le 16 mai 2019 à 20h35min

Le gouvernement gabonais semble avoir pris à bras le corps le scandale du Kevazingo, cette essence protégée mais dérobée en avril dernier dans 353 containers placés sous mains de justice. Ce jeudi soir, ce sont au total 12 hauts cadres de l’administration des Douanes et des Eaux et forêts qui sont frappés de suspension de leurs fonctions à titre conservatoire pour « complicités actives et passives », en attendant la suite de l’enquête confiée au B2 (Direction générale des contre-ingérences).

Le désormais Kevasingogate commence à faire des victimes dans l’administration publique. Les ministères de l’Economie et des Eaux et forêts en première ligne dans ce dossier viennent de voir certains de leurs cadres frappés de suspension. Parmi les victimes de ces sanctions conservatoires les deux directeurs de cabinet de ces deux ministères ainsi que les secrétaires généraux.

Selon le communiqué du gouvernent gabonais, « les investigations policières et judiciaires ont relevé à ce jour de graves et inadmissibles dysfonctionnements ainsi que des complicités actives et passives intolérables tant dans les administrations des Eaux et Forêts et des Douanes qu’au niveau des Opérateurs Économiques de la filière bois ». D’où les sanctions prises contre 7 fonctionnaires de l’administration des douanes et 5 du ministère de l’Economie.

Le gouvernement gabonais qui dit être « soucieux du respect de la présomption d’innocence et en attendant les conclusions définitives de l’enquête en cours », dégaine tout de même des sanctions. Ainsi, les 12 agents incriminés selon les premières conclusions de l’enquête du parquet « sont suspendus, à titre conservatoire de leurs fonctions et responsabilités », conclu le communiqué.

Ci après les noms et fonctions des agents publics suspendues :
Administration des Forêts :

  1. Monsieur Lin MADJOUPA, Directeur de Cabinet du Ministre d’État, Ministre des Forêts et de l’Environnement, Chargé du Plan Climat
  2. Monsieur Serge Rufin OKANA, Secrétaire Général du Ministère des Forêts.
  3. Lucrèce BADJINA, Directeur Général de la Forêt
  4. Madame Ginette NGOMBE MIKIELA, épouse ITOUDI BIGNOUMBA, Directeur Général des Industries, du Commerce du Bois et de la Valorisation des Produits Forestières
  5. Monsieur Eurol Luce MAPAHA, Chef de brigade Contrôle d’Owendo
  6. Monsieur Gislain MAKITA INDZANDO, Agent à la Brigade de Contrôle d’Owendo
  7. Madame Grass Carine OKANI, Agent à la Brigade de Contrôle d’Owendo

Administration des Douanes :

  1. Monsieur Pierre Claver MFOUBA, Directeur de Cabinet du Ministère de l’Économie
  2. Monsieur Jeannot KALIMA, Secrétaire Général du Ministère de l’Économie
  3. Monsieur Dieudonné LEWAMOUHO OBISSA, Directeur Général de Douanes et Droits Indirects
  4. Monsieur Jean Christian NDONG BIBANG, Directeur Régional des Douanes Estuaire
  5. Monsieur Éric DAMAS, Directeur de Services de Surveillance des Douanes


Laissez un commentaire
© 2013-2019 Binto Media Group |  Mentions légales |  Conditions générales |  Rejoindre la rédaction |  Flux RSS |  Publicité |  Binto Media Group |  Placer votre pub sur le site
Passer à la version mobile