Changements climatiques

33e Sommet de l’UA : Ali Bongo n’est plus président du CAHOSCC !

33e Sommet de l’UA : Ali Bongo n’est plus président du CAHOSCC !
La poignée de main entre le ministre gabonais des Affaires étrangères et le président sud-africain © 2020 D.R./Info241

Absent des travaux du 33e Sommet de l’Union africaine (UA), Ali Bongo n’est plus le président du Comité des chefs d’État et de gouvernement africains sur les changements climatiques (CAHOSCC). C’est le ministre gabonais des Affaires étrangères, Alain-Claude Bilie-By-Nzé, qui a passé le témoin au président sud-africain Cyril Ramaphosa.

Lire aussi >>> Ali Bongo encore annoncé absent au 33e sommet de l’Union africaine de ce dimanche

Le Gabon a quitté officiellement samedi la présidence du CAHOSCC que présidait Ali Bongo depuis 2017. La passation de charges entre le Gabon et l’Afrique du Sud bien représenté par son président Cyril Ramaphosa, s’est déroulée samedi 8 février, à la veille de la tenue du 33e sommet de l’Union africaine qui se déroule depuis dimanche au siège de l’institution à Addis-Abeba (Ethiopie).

Le passage de charges entre le Gabon et l’Afrique du Sud, samedi

Après deux ans à la tête de cette institution engagée pour le climat (2017-2019) où il aura succédé à l’Egytien Abdel Fatah Al-Sissi, Ali Bongo n’aura pas longtemps vu sur le terrain de l’action en raison notamment de sa maladie survenue fin 2018. A son actif, on cite le premier document de vision stratégique du CAHOSCC entrant en droite fil de la mise en œuvre d’une politique climatique intégrée à la politique africaine de développement durable déclinée dans l’agenda 2063 de l’Union africaine.

Le nouveau président du CAHOSCC, Cyril Ramaphosa, a également pris dimanche la tête de la présidence tournante de l’Union africaine pour l’année 2020. Pour l’année 2021, c’est le président Felix Tshisekedi de la République Démocratique du Congo qui a été choisi pour succéder le président Ramaphosa à la présidence de l’UA.


Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article