Controverse

« Les meilleurs de l’année » : Ghislain Malanda s’exclut de la liste des nominés

« Les meilleurs de l’année » : Ghislain Malanda s’exclut de la liste des nominés
« Les meilleurs de l’année » : Ghislain Malanda s’exclut de la liste des nominés © 2020 D.R./Info241

Vendredi 25 décembre dernier, le groupe EK, organisateur de cette cérémonie de récompense, a rendu publique une liste de 30 nominés répartis en 5 catégories. Au cours d’un point de presse qu’il a tenu hier après-midi au rez-de-chaussée du ministère des Transports, le président du SAMTAC a décliné l’offre du groupe EK.

News sur WhatsApp

Ghislain Malanda, le sémillant président du syndicat des agents du ministère des Transports et de l’Aviation civile (SAMTAC) a tenu un point de presse ce lundi après-midi à Libreville. Au piquet de grève depuis 5 longs mois, cette corporation a reçu cette nouvelle comme une bouffée d’oxygène en ces temps de fêtes de fin d’année. À ce stade des avancées, le leader syndical a dit toute sa gratitude à l’endroit de tous ceux qui ont œuvré à différents niveaux pour ce début de solutions qui, a t-il dit, augure certainement de bien meilleurs progrès dans le sens souhaité par les agents.

Par ailleurs, certainement profitant de la tribune que lui ont offerte les médias présents, Ghislain Malanda a systématiquement décliné sa nomination dans la catégorie "société civile" de l’initiative dénommée « Les meilleurs de l’année ». Lancée par le "Groupe Ek" que dirige le journaliste Thierry Mebale. Cette initiative qui en sera à sa première édition, se veut être une sorte de compétition culturelle qui entend couronner chaque année, plusieurs gabonais(es) s’étant distingué sur une période donnée par le talent, l’abnégation ou le créativité dans leur domaine de compétence respectif.

Disponible sur les réseaux sociaux depuis 48h, la liste des nominés dans sa catégorie n’a visiblement pas séduit le leader syndical, et il s’en est sommairement expliqué. « Je rejette en bloc et avec la dernière vigueur, cette nomination. Et je l’ai fait savoir a son promoteur. Sur le fond, l’initiative en elle-même peut être acceptable. Mais je fustige sa forme pour un certain nombre de raisons, et cela, après une observation lucide. Dans ma catégorie par exemple, comment peut-on expliquer qu’en lieu et place d’un Jean Remy Yama ou d’un Louis Patrick Mombo dans la lutte syndicale, on retrouve des noms de camarades ayant justifié et approuvé la trêve sociale ? Comment me justifie t-on, et parvenir à me convaincre que les votes sont fiables, que les profils qui votent ne sont pas des avatars crées par dizaines pour les besoins de la cause, selon qu’on veuille octroyer des prix immérités à certains et non pas à d’autres ? Comment m’explique t-on par exemple que je sois mis au courant de ma nomination par un concurrent qui, au moment de visiter le site en ligne en question, a déjà lui-même une avance de près de 200 voix sur les autres ? Face à tout cela, j’ai estimé qu’en citoyen libre, je décline simplement cette distinction. Préférant me concentrer à ce que je fais au service de mes compatriotes, sans rien attendre de qui que ce soit. Surtout pas venant d’initiatives dont les contours me paraissent flous et les réels objectifs visés par ses initiateurs, absolument pas maîtrisés par ma modeste personne », a tranché Ghislain Malanda.

En déclinant de la sorte sa nomination, le moins que l’on puis dire est que ce désistement, et au regard des raisons exposées par le président du SAMTAC, le groupe EK vient d’enregistrer une première déconvenue qui ne manquera pas d’alimenter les réseaux sociaux et les conversations, autant qu’elle pourrait jeter un sérieux doute sur son projet.

Le désistement de Malanda intervient alors que les votes sont bouclés et que leur délibération, ainsi que la remise des récompenses prévues aux lauréats est prévue en janvier prochain. Un bémol qui va certainement imposer un réajustement des listes, avec en prime, la crainte d’enregistrer d’autres déconvenues de cette nature au dernier moment.


Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article