CORONAVIRUS

Situation au Gabon
par Info241

En savoir +

Situation épidémiologique

Nouveaux cas Covid-19 rencensés 32-45
Nombre de décès depuis mars 2020 158+1

Situation vaccinale

Première dose 29 400
Seconde dose 12 337

% de la population

0,014%
0,005%

Situation globale

442 -68 12 337 24 864 +32
Cas actifs Covid-19 Personnes vaccinnées Nombre total de cas
Covid-19 Covid-19
Droits professionnels

L’ANFPG rejoint la fédération internationale des joueurs professionnels

L’ANFPG rejoint la fédération internationale des joueurs professionnels
La traditionnelle photo de famille © 2015 D.R./Info241

Le neuvième Congrès de la division Afrique de la FIFPro qui s’est déroulé récemment à Windhoek (Namibie), a été marqué par l’adhésion officielle et historique de l’Association Nationale des Footballeurs Professionnels du Gabon (ANFPG ). Ce fût aussi, un véritable changement dans la manière des douze unions membres de solutionner les problèmes qui continuent de se poser, dans la majorité des pays africains, pour la reconnaissance du statut du joueur et, notamment, pour la mise en place de contrat standard.

Moov Africa

C’est une adhésion et une reconnaissance du combat mené pour les droits des sportifs à travers l’association nationale des footballeurs professionnels du Gabon (ANFPG) par la FIFPro. Cette action fait date dans l’histoire du football gabonais. Cet appui institutionnel permettra désormais d’authentifier et de redorer le blason du statut du footballeur professionnel évoluant au Gabon. Qui souffre, trop souvent d’un traitement aléatoire, cessation de paiement de salaires, limogeage du sportif, traitement injuste dans les transferts.

Tenu sous le haut patronage du ministre de la Jeunesse et des Sports de Namibie, et en présence, à l’heure de l’ouverture, de la totalité des partenaires sociaux du football en Namibie, ce neuvième Congrès a réuni dix des douze pays membres de la Division, mais a également ouvert la porte au Gabon et au Nigeria.Ces derniers, sont deux grands pays du football continental où des associations de joueurs sont décidées et prêtes à relever le défi de la défense des droits et des intérêts des footballeurs sur un continent où ils n’ont ni la partie belle ni la vie facile.

Représentant le Gabon, le président de l’ANFPG, Rémy Ebanega a affirmé que « c’est une adhésion de grande importance pour notre jeune association, car la FIFPro est le syndicat international des footballeurs, elle est composée de 4 divisions : Div. Europe, Div. Asie, Div. Afrique et Div. Amérique. L’ANFPG est aujourd’hui reconnue par la FIFPro et par la suite par la FIFA ».

Groupe de travail pendant le congrès, solutions sur les conditions de travail des footballeurs

Poursuivant ses explications, le footballeur professionnel, sociétaire du CA Bastia, a fait remarquer que « La FIFPro veille au respect des droits des footballeurs dans le monde, pour cela elle travaille avec l’Union des footballeurs qu’elle reconnaît en donnant des subventions annuelles et en soutenant les activités des ces associations sur le plan national et international pour permettre à ses syndicats d’atteindre les objectifs Visés et mettre en avant le footballeur. »

« L’affiliation de l’ANFPG à la FIFPro est un grand pas pour notre association et une assurance pour les footballeurs au Gabon. C’est une opportunité pour nous de pouvoir dénoncer sur le plan international les mauvaises conditions de vie et de travail des footballeurs au Gabon de bénéficier de ce soutien international pour arriver à atteindre nos nombreux objectifs qui permettront aux footballeurs au Gabon d’être reconnu, » a souligné M. Ebanega.

Tout en indiquant, « qu’avec cette adhésion et ce soutien indéniable et opérationnel de l’organe institutionnel qui régit le statut du footballeur professionnel, l’ANFPG pourra poursuivre la réalisation de son plan d’actions au Gabon en toute quiétude. Et de pouvoir évoluer et assurer sa mission primordiale qui est de garantir le footballeur professionnel d’évoluer dans de bonnes conditions. Et jouir de leur profession, en améliorant leurs conditions de vie et de travail, sachant que tout passe par le respect de leur statut et leurs droits. »

Parmi les activités qui vont être réalisées par l’ANFPG, après ce congrès, explique le président, il y a entre autres, l’accompagnement des responsables de la FIFPro divsion Afrique, au cours de la mission à Libreville. Nous avons prévu des rencontres avec les ministres du travail et des sports, avec le président de la FEGAFOOT et de la LINAF afin de voir ensemble dans quelles conditions nous pouvons promouvoir le football gabonais à l’international.

« Sachant que tout passe par l’amélioration des conditions de travail de ces acteurs principaux ( reconnaître la profession de footballeur, régler les litiges actuels de ces footballeurs, élaborer une charte, respect du contrat standard, mettre en place une chambre de litige, apporter une sécurité sociale et des assurances aux footballeurs, l’initiation et la reconversion des footballeur en fin de carrière) », conclu Rémy Ebanega.

Rappelons que ce Congrès a statué sur les mécanismes de reconnaissance du statut du footballeur professionnel qui doit demeurer et être préservé. Là où cela n’est pas encore acquis. Avec comme priorité, pour les diverses associations membres, l’impératif, d’agir pour la mise en place d’un contrat standard, écrit, sur lequel les chambres de résolution des litiges, que les fédérations respectives de chaque pays seront obligées de mettre en place, selon l’accord que la FIFPro a signé avec la FIFA en 2006.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article