10:46

L’après Mugabé

Zimbabwe : le futur président Mnangagwa remercie le peuple et l’armée pour leur soutien


International
  • Zimbabwe : le futur président Mnangagwa remercie le peuple et l’armée pour leur soutien © 2017 D.R./Info241
Publié le 23 novembre 2017 à 07h27min

Le nouveau président du Zimbabwe, Emmerson Mnangagwa, a remercié mercredi les Zimbabwéens et les militaires pour leur soutien.Dans son premier discours public adressé aux partisans à son retour au Zimbabwe après son exil en Afrique du Sud, M. Mnangagwa a déclaré qu’il avait été humilié par l’effusion de soutien après qu’il ait été limogé par l’ancien président Robert Mugabe il y a deux semaines.

Il a immédiatement promis de servir le peuple, en disant que tous les Zimbabwéens doivent s’unir et développer l’économie pour la création d’emplois.
« Nous voulons la paix dans notre pays, nous voulons des emplois pour notre peuple », a-t-il déclaré.

M. Mnangagwa, qui doit prêter serment vendredi, a déclaré que le Zimbabwe avait besoin du soutien de la communauté internationale pour reconstruire son économie.
Il a dit qu’il avait déjà commencé à recevoir des promesses de soutien de plusieurs pays étrangers.

Le Zimbabwe, a-t-il dit, assiste à la fondation d’une nouvelle démocratie après que l’armée ait aidé à renverser l’ancien président Mugabe du pouvoir. Il a également salué les militaires pour la manière pacifique dont ils ont géré l’opération qui a abouti à la démission de M. Mugabe mardi, mettant fin à 37 ans de son emprise sur le pouvoir.

Devant des centaines de sympathisants au quartier général de la ZANU-PF dans la capitale, M. Mnangagwa a également remercié le président du Parlement Jacob Mudenda pour avoir résisté à la pression de certains milieux qui voulaient faire dérailler le processus d’éviction du pouvoir de M. Mugabe.

M. Mnangagwa doit prêter serment vendredi, succédant à Robert Mugabe qui a démissionné mardi, a annoncé mercredi la radio-télévision publique ZBC.

La démission de M. Mugabe a été annoncée mardi par le président du parlement Jacob Mudenda lors d’une session conjointe du Sénat et de l’Assemblée nationale qui discutait d’une motion de destitution contre le président de la république.

Le parti au pouvoir a décidé de réintégrer M. Mnangagwa à la direction du parti et l’a désigné ensuite pour remplacer M. Mugabe à la tête de l’Etat. L’ancien vice-président qui s’était exilé volontairement en Afrique du Sud depuis son limogeage le 6 novembre dernier, est rentré au Zimbabwe mercredi.


Laissez un commentaire
© 2013-2017 Binto Media Group |  Mentions légales |  Conditions générales |  Rejoindre la rédaction |  Flux RSS |  Publicité |  Binto Media Group |  Placer votre pub sur le site
Passer à la version mobile