20:45

Malaise présidentiel

Vœux à la nation : Ali Bongo s’offre le discours le plus court de l’histoire du Gabon !


Politique
  • Vœux à la nation : Ali Bongo s’offre le discours le plus court de l’histoire du Gabon ! © 2018 D.R./Info241
Publié le 31 décembre 2018 à 20h42min

Ali Bongo a tenu ce lundi soir un discours laconique de vœux à la nation, comme le veux la tradition. D’une durée d’à peine deux minutes, le président gabonais convalescent a tenté depuis Rabat où il est en exil médical, à s’adresser aux Gabonais. Une mission éprouvante pour le n°1 gabonais dont le discours sans la moindre annonce, laisse planer de profonds doutes sur sa capacité à diriger réellement le Gabon.

Victime d’un AVC le 24 octobre en Arabie Saoudite, Ali Bongo s’est exprimé pour la première fois face aux gabonais ce 31 décembre à 20h dans un enregistrement vidéo, en guise de preuve de vie. C’est un Ali Bongo amaigri et dont les yeux louches qui est apparu sur les écrans de télévision des Gabonais.

La courte vidéo ne sert visiblement qu’à démontrer qu’il est toujours vivant, loin de son pays. D’une durée totale d’à peine deux minutes, Ali Bongo n’a rien annoncé aux Gabonais ni sur le plan social, économique que politique. Un discours bref donc où il a affirmé être en meilleure santé, balbutiant à plusieurs sur certains mots. Preuve des séquelles laissées par son accident vasculaire.

L’intégralité du discours laconique d’Ali Bongo du 31 décembre

Rappelons que le discours pré-enregistré a été diffusé notamment sur les réseaux sociaux. Cependant, des doutes continuent de transparaître sur sa capacité à réellement poursuivre son mandat à la tête du Gabon au regard de la qualité du discours et du manque de contenu de celui-ci : l’annonce des perspectives du pays pour l’année 2019.

Il faudra donc attendre les décrets que lui auront fait signer ses collaborateurs, tenant à sa place le gouvernail de sa présidence qui reste elle convalescente. Une preuve s’il en fallait d’une présidence par procuration et dont les ingérences continueront bon train. Ce, en attendant qu’Ali Bongo retrouve la plénitude de ses moyens.


Laissez un commentaire
© 2013-2019 Binto Media Group |  Mentions légales |  Conditions générales |  Rejoindre la rédaction |  Flux RSS |  Publicité |  Binto Media Group |  Placer votre pub sur le site
Passer à la version mobile