17:41

Bugg Banque

Victime d’une grande mascarade frauduleuse BGFI Bank perd 1,9 milliard de FCFA


Economie
  • Victime d’une grande mascarade frauduleuse BGFI Bank perd 1,9 milliard de FCFA © 2017 D.R./Info241
Publié le 14 février 2017 à 11h25min

La Banque gabonaise et française internationale, BGFI Bank, a été victime d’une grande fraude à la carte Visa prépayée, a appris Info241 lundi auprès de cette institution bancaire. C’est un déficit de 1,9 milliard de francs CFA pour la BGFIBank, avec un délit auprès des usagers de cartes prépayées frauduleuses. La Banque a annoncé également plusieurs interpellations de ses agents.

La banque qu’Henri-Claude Oyima assure la présidence de la direction générale affirme que « Notre filiale BGFIBank Gabon a été victime d’une fraude sur les cartes Visa prépayées. L’alerte a été donnée à temps ce qui a permis de stopper rapidement les intentions des hackers ».

Selon les responsables de cette holding financière, le plus important de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) avec un total de bilan estimé à plus de 4000 milliards de FCFA en 2016, « une enquête est ouverte au Gabon et à l’international pour déterminer l’origine et l’ampleur de la fraude ».

Ce faisant, souligne le communiqué, « toutes les cartes Visa prépayées ont été immédiatement bloquées dans l’intérêt de nos clients. Nous demandons à nos clients détenteurs de ce produit d’être vigilants dans leurs transactions et de ne pas hésiter à transmettre à notre Service Clientèle toutes informations pertinentes en cas de doute ».

Selon nos confrères de Gabonreview une douzaine d’agents de la structure bancaire a été interpellée en fin de semaine dernière, parmi lesquels Martin Réténo (l’un des responsables de la monétique), Kery Bouka (directeur du département informatique), Pearce Bouyou (responsable produit). Soupçonné d’avoir fomenté le coup ou d’en avoir discrètement supervisé la réalisation, l’Ivoirien Edgard Anon (ADG, directeur du territoire et donc de toutes les filiales nationales et sous régionales) a été, lui aussi, interpellé à l’aéroport de Libreville alors qu’il rentrait d’un voyage à l’étranger, le dimanche 12 février dernier.

Au Gabon selon l’analyste économiste Mays Mouissi, le domaine bancaire est largement dominé par le Groupe BGFIBank dont la filiale locale détenait environ 47% des parts de marchés au 31 décembre 2014. Au plan capitalistique, BGFIBank Gabon est la banque gabonaise qui affiche le capital social le plus important soit 53,8 milliards FCFA. Profitant d’une présence historique dans le pays et de liens privilégiés qu’elle a avec les autorités gabonaises (dont certaines sont parties au capital à titre privé).

BGFIBank a réussi à devenir la banque leader au sein de la communauté économique des états d’Afrique centrale (CEMAC) en s’appuyant sur le Gabon, marché pourtant plus étriqué que le Cameroun où sa présence reste modeste.. L’entreprise a plus de 1 800 collaborateurs dans 10 pays qui fait de lui le leader sur son marché domestique, le Gabon, ainsi qu’en République du Congo. Au sein de BGFI et d’UGB on retrouve directement ou indirectement (via BGFI Holding ou OGAR) des actions détenues par Delta Synergie, holding controversée détenue par la famille d’Ali Bongo.


Laissez un commentaire
© 2013-2017 Binto Media Group |  Mentions légales |  Conditions générales |  Rejoindre la rédaction |  Flux RSS |  Publicité |  Binto Media Group |  Placer votre pub sur le site
Passer à la version mobile