02:35

Produits pharmaceutiques

Une usine implantée au Gabon promet de fabriquer des médicaments d’ici octobre !


Economie
  • Le ministre gabonais de la santé (gauche) et le patron de l’usine de médicaments © 2019 D.R./Info241
Publié le 3 août 2019 à 14h14min

Le ministre gabonais de la santé Max Limoukou a effectué mercredi une visite à la Zone économique à régime privilégié (Zerp) de Nkok. Le ministre et son équipe sont allé se rendre compte du niveau d’avancement des travaux de construction de l’usine de fabrication des médicaments de La Santé Pharmaceutique SA, une société à capitaux asiatiques créée en juin 2017, qui devrait produire d’ici deux à trois mois, soit au plus tard fin octobre 2019, des produits pharmaceutiques pour le marché gabonais.

L’usine de La Santé Pharmaceutique SA, située à Nkok (à 23 km de la capitale gabonaise) devrait venir au secours du marché local gabonais avec une production d’un million de comprimés par jour. Ceci en vue de réduire la dépendance du Gabon à l’importation et aussi limiter les coûts élevés, les circuits parallèles et les pénuries fréquentes de médicaments. Max Limoukou s’est pour sa part, réjoui de l’avancement des travaux de cette usine privée à capitaux indiens et asiatiques.

La future usine de La Santé Pharmaceutique SA

« Je suis content de voir que les choses évoluent et voir aussi que ce qui est fait de l’intérieur est fait avec professionnalisme. Notre vœu est de voir cette usine opérationnelle assez rapidement. Car comme vous le savez, notre système de santé fait face à plusieurs défis », a précisé le ministre. Avant d’ajouter : « L’un des défis majeurs d’aujourd’hui, est la problématique du manque de médicaments dans nos structures sanitaires. Cette usine vient donc à point nommé et va constituer un outil, un levier qui nous permettra de résoudre ce problème. La santé pharmaceutique est donc un partenaire privilégié pour le Gabon ».

Pour le directeur général de La Santé Pharmaceutique SA, l’Indien Rajeev Lila, a indiqué le plan de production de l’entreprise spécialisée dans la préparation des produits pharmaceutiques sous toutes ses formes. Ainsi, l’usine produira tout d’abord des comprimés, des gélules, des sirops et des pommades et dans un second temps, les injectables et les solutés. L’usine devrait être opérationnelle dans deux à trois mois et fabriquera des produits de qualité et à moindre coût, a-t-il laissé entendre.


Laissez un commentaire
© 2013-2019 Binto Media Group |  Mentions légales |  Conditions générales |  Rejoindre la rédaction |  Flux RSS |  Publicité |  Binto Media Group |  Placer votre pub sur le site
Passer à la version mobile