16:02

Faits divers

Un violeur en série friand de mineures, rattrapé par la police gabonaise à Libreville


Société
  • Le violeur présumé désormais entre les mains de la justice © 2019 D.R./Info241
Publié le 13 juin 2019 à 12h33min

Les jeunes filles du quartier Bessieux et leurs parents, dans le 2e arrondissement de la capitale gabonaise, peuvent dormir tranquille la police judiciaire vient de mettre la main sur un violeur en série qui y sévissait. Bertrand Minko, un gabonais de 21 ans, aurait réussi à violer au moins cinq jeunes filles âgées entre 13 ans et 17 ans en l’espace d’un seul mois. Une prouesse pour laquelle il aura bien le temps d’y songer durant le long séjour en prison qui se profile pour lui.

La Direction de la sûreté urbaine (DSU) vient de réussir un bon coup de filet en mettant hors d’état de nuire Bertrand Minko, un violeur en série spécialisé en adolescentes. Le prédateur sexuel appâtait ses victimes âgées entre 13 et 17 ans grâce à leur cupidité des petits billets verts. Une fois ses victimes ferrées, Bertrand Minko assouvissait sa libido dans les buissons à l’aide soit à l’aide d’une arme blanche (couteau ou une bouteille cassée).

Un manège bien rodé qui a longtemps empêché ses victimes de le dénoncer ensuite. A ce jour, seules cinq de ses victimes ont pu le confondre. Ce que nie en bloc le présumé violeur qui se défend d’avoir usé de violence pour contraindre ses victimes. « Mais je ne les ai pas toutes forcées. Certaines parmi elles étaient d’accord, parce que je leur promettais de l’argent si le secret était gardé. Je reconnais tout de même avoir brutalisé une seule », a-t-il confié à la police durant son audition.

Il aura fallu le courage des parents des victimes pour que la police aidée de dénonciations d’anonymes parviennent à mettre la main sur ce criminel sexuel présumé. Bertrand Minko devrait dans les prochaines heures être présenté au parquet de Libreville qui devrait décider de son sort et des poursuites engagées contre lui par les parents des victimes qui avaient porté plainte pour viol afin que la justice mette la main sur lui.


Laissez un commentaire
© 2013-2019 Binto Media Group |  Mentions légales |  Conditions générales |  Rejoindre la rédaction |  Flux RSS |  Publicité |  Binto Media Group |  Placer votre pub sur le site
Passer à la version mobile