09:25
URGENT >>>

Kevasingogate : Mapangou clame son innocence et tacle Nkoghe Bekale


Drame

Un lycéen gabonais poignarde à mort son camarade au cours d’une banale dispute


Société
  • Le corps sans vie de la victime © 2019 D.R./Info241
Publié le 10 mai 2019 à 22h53min

Encore un meurtre commis en milieu scolaire dans la capitale gabonaise. Ce vendredi après-midi, le lycée Jean Baptiste Obiang Etoughe de Libreville, situé dans le 6e arrondissement, a été le théâtre d’un assassinat consécutif à une bagarre entre élèves. Selon des témoins, tout serait parti d’une dispute entre deux lycéens qui a visiblement viré au drame.

Les faits se sont produits peu après 16h ce vendredi dans ce lycée public de Libreville. Deux élèves de classe de seconde dont les identités n’ont pas été révélées, se disputent banalement lors de leur cours de français. La discussion présentée comme « banale » par les témoins, s’est finalement poursuivie à l’extérieur de l’établissement entre les deux jeunes d’une vingtaine d’années, selon le proviseur.

Les faits rapportés par le proviseur de l’établissement

Au point où l’un d’eux se serait saisi lors de la bagarre qui a éclaté, d’une bouteille cassée pour s’en prendre à son camarade. Poussée par une furie meurtrière, l’élève en colère aurait enfoncé son arme circonstanciée sur le flan gauche de son collègue de classe. Fortement blessé, la victime n’aura pas survenu à son évacuation à l’hôpital militaire du PK9 pourtant situé non loin de l’établissement.

Le jeune élève d’une vingtaine d’années aura succombé à ses blessures durant son transfert à l’hôpital. Une fois sur les lieux sanitaires, les médecins n’ont pu que faire constater la mort clinique de l’élève qui a subi plusieurs coups de bouteille cassée sur le corps.

La devanture de l’établissement scolaire, lieu du drame

Un homicide qui vient une fois de plus relancer l’épineuse question de l’insécurité dans les établissements scolaires et la légèreté avec laquelle, certains élèves n’hésitent pas utiliser des armes de fortune pour ôter la vie à leurs camarades.


Laissez un commentaire
© 2013-2019 Binto Media Group |  Mentions légales |  Conditions générales |  Rejoindre la rédaction |  Flux RSS |  Publicité |  Binto Media Group |  Placer votre pub sur le site
Passer à la version mobile