20:04

Corruption

Un haut fonctionnaire gabonais écope de 20 ans de prison pour détournements de fonds


Société
  • Blaise Wada ici au coté d’Ali Bongo © 2018 D.R./Info241
Publié le 27 avril 2018 à 14h49min

Le premier procès de l’opération Mamba, censée traquer et mettre sous les barreaux les hauts fonctionnaires gabonais coupables de détournements de deniers publics, a livré hier son verdict. La cour criminelle spéciale, créée pour l’occasion, a condamné hier Blaise Wada à 20 ans de prison et à 2 milliards d’amende.

Le procès de Blaise Wada ouvert le 15 mars, a connu son épilogue ce jeudi 26 avril. Ancien directeur général de l’Unité de coordination des études et des travaux (UCET), Blaise Wada était poursuivi pour le détournement de 1,7 milliard destinés au financement du projet des bassins versants de Libreville géré par l’UCET.

Lire aussi >>> Détournement des fonds publics : Blaise Wada, premier criminel gabonais à la barre !

Hier, à la suite d’une plaidoirie qui aura duré près de 4 heures, le ministère public a tenté de démontrer les chefs d’accusation et les avocats, l’innocence de Blaise Wada. La cour criminelle spéciale présidée par Paulette Ayo Akoly, s’est ensuite retirée durant 5 heures avant de livrer le verdict. Blaise Wada a été reconnu coupable du délit de détournement de deniers publics.

En détention préventive depuis janvier 2017, Blaise Wada est le premier des hauts cadres du régime de Libreville à connaitre la prison pour de tels faits. Un premier procès d’une longue série qui devrait se poursuivre le mois prochain avec notamment le ceux très attendus de deux anciens ministres des gouvernements d’Ali Bongo.

En plus des 20 ans de prison écopés par Blaise Wada, l’ancien haut cadre du ministère des Travaux publics est sommé de restituer l’argent détourné et de payer des dommages et intérêt à l’Etat chiffrés à 2 milliards de FCFA. La Cour a tout de même accordé un délai de 3 jours à Blaise Wada et à ses avocats aux fins de faire appel de sa condamnation.


Laissez un commentaire
© 2013-2018 Binto Media Group |  Mentions légales |  Conditions générales |  Rejoindre la rédaction |  Flux RSS |  Publicité |  Binto Media Group |  Placer votre pub sur le site
Passer à la version mobile