19:48

Mini-golf

Un Gabonais aux 16e championnats du monde de mini-golf en Chine


Sports
  • Notre compatriote (en jaune) lors de la cérémonie d’ouverture de mercredi © 2019 D.R./Info241
Publié le 27 octobre 2019 à 14h41min

Auréolé de son statut de vice-champion d’Afrique de mini-golf, le Gabonais Christ Junior Olsen Mandama a pris part du 23 au 27 octobre aux 16e championnats du monde de mini-golf qui se sont tenus à Zhouzhuang (Chine). Durant les trois premiers jours de compétition, notre compatriote a terminé 116e joueur mondial sur 128 (153 points en concrete et 151 en felt soit un total de 304 points). Il a en effet, eu fort à faire dans une compétition où il était le seul à représenter le Gabon avec une amorce quelque peu alambiquée.

Pour son baptême de feu dans l’arène du mini-golf mondial, Christ Junior Olsen Mandama n’a pas démérité. Seul représentant de la sous-région à ce championnat du monde, le Gabonais s’est frotté aux meilleurs joueurs de la discipline en provenance de 25 pays dont seulement deux d’Afrique. Durant trois jours, la compétition a drainé 252 participants.

Une préparation difficile

Arrivé 116e de la compétition, Christ Junior Olsen Mandama qui n’est arrivé que tardivement en Chine pour prendre part à ces championnats, a dit avoir eu plusieurs difficultés. « J’avoue que la compétition était très difficile pour moi. D’abord, du fait qu’en Afrique (au Ghana où il s’entraîne), nous n’avons pas des terrains de concretegolf et feltgolf », a d’entrée signalé Mandama à la rédaction d’Info241.

Concretegolf, l’une des deux épreuves de cette compétition

Avant de préciser : « Ces terrains requièrent l’utilisation des balles bien spécifiques. Il faut connaître le poids, la vitesse et le volume de chaque balle avant de pouvoir affronter un parcours ». A ces difficultés structurelles liées aux aires de jeux de ces championnat il faut ajouter celles organisationnelles propres au Gabon. « Il y a aussi lieu de relever mon arrivée tardive sur le territoire chinois. Ce qui m’a donc privé des deux semaines d’entraînement auxquelles nous devrions tous avoir droit avant le début de la compétition », a relevé le champion gabonais.

Des perspectives encourageantes

Après cette première participation où seuls le Gabon et le Ghana représentaient le continent africain, Christ Junior Olsen Mandama souhaite voir le mini-golf se développer en Afrique en général et au Gabon en particulier. « J’invite les amoureux de golf, la fédération gabonaise de golf et le ministère des Sports à s’intéresser à cette discipline sportive en plein essor », nous a -t-il confié. Avant de conclure : « Mon vœu est celui de voir le Gabon se doter des terrains M.O.S, felt et concrete golf afin qu’à la 17e édition, le Gabon présente une équipe très compétitive et bien entraînées ».

Mandama, unique représentant du Gabon à ces championnats

Rappelons que cette 16e édition des championnats du monde de mini-golf a été remportée par le Suédois Carl-Johan Ryner chez les hommes et par l’Allemande Stefanie Blendermann chez les dames. La compétition qui prendra fin ce dimanche pour le tournoi par équipe et mixtes, devrait enregistrer la victoire des équipes d’Europé où se sport est né dans les années 1960.


Laissez un commentaire
© 2013-2019 Binto Media Group |  Mentions légales |  Conditions générales |  Rejoindre la rédaction |  Flux RSS |  Publicité |  Binto Media Group |  Placer votre pub sur le site
Passer à la version mobile