12:56

Scandale sexuel

Un animateur gabonais démissionne après la parution d’images de ses ébats sexuels


Société
  • Stéphane Bivegue a annoncé son départ des « écrans » télé © 2018 D.R./Info241
Publié le 7 mars 2018 à 06h25min

C’est le scandale qui anime la toile gabonaise depuis le week-end dernier, l’animateur de la chaîne privée gabonaise, TéléAfrica, Stéphane Bivegue vient d’annoncer sa démission. Le célèbre chroniqueur de « ça se passe ici » a affirmé hier soir, avoir pris cette décision pour « limiter la casse » suite à la publication, par des maîtres-chanteurs, de plusieurs images et vidéos de ses ébats sexuels lors d’une virée à l’intérieur du pays. L’homme au cœur du scandale qui dit avoir le soutien de ses proches, s’incline donc et présente ses excuses aux gabonais avant de demander « pardon » pour « ces images indignes » de lui, publiées « indépendamment » de sa volonté.

On en sait désormais un peu plus sur le scandale « Bivegue » qui anime depuis plusieurs jours les conversations et la curiosité de nombreux gabonais. L’animateur piqué au vif par l’ampleur du scandale, a annoncé mardi soir via une vidéo postée sur son compte Facebook, sa démission. Celle-ci intervenant suite à la publication de plusieurs images obscènes le montrant dans le plus simple apparat dans des ébats sexuels.

Des photos très compromettantes

Selon l’animateur qui a enfin pris la parole, ces photographies qui ont fuité sur la toile remontreraient au 1er mai 2017. A l’issue d’une « magnifique soirée » au stade de Makokou (Ogooué-Ivindo), Stéphane Bivegue y retrouve un ami d’enfance en poste dans la localité avec qui ils décident de finir la soirée ensemble aux coté visiblement d’une jeune femme aux tresses rouges. « Ce qui a débouché sur ces images malheureuses », confie l’animateur. Images dans lesquelles ont peut distinguer l’animateur et son ami s’offrir les services sexuels d’une jeune femme.

La vidéo d’excuses de Stéphane Biveghe

S’expliquant sur la détention de ces clichés compromettant, Stéphane Bivegue révèle que celles-ci sont arrivées sur son téléphone par un « malheureux concours de circonstances ». C’est son compagnon lors de cette beuverie sexuelle qui les lui aurait récemment envoyé via Whatsapp « en guise de taquinerie », en souvenir de leur escapade sexuelle commune. Les deux hommes n’imaginant pas le pire.

Un smartphone dérobé

L’animateur se serait ensuite « malheureusement » fait dérobé son téléphone à l’issue d’une réunion, le jour-même de leur envoi. Les « voleurs » qui auraient découvert les « photos incriminantes » se seraient mis à faire chanter l’animateur. Puis, ils auraient réclamés une « forte somme d’argent » pour ne pas les publier. Leur « demande n’ayant pas abouti », les maîtres-chanteurs auraient juré de « tout mettre en œuvre » pour nuire à l’animateur ainsi qu’à ses proches.

L’animateur et ses collègues sur le plateau de l’émission

Leur « mauvaise foi » étant « tellement grande », ils auraient sciemment introduit parmi les photos à scandale, celle de son épouse. Puis, fait courir le bruit qu’elle serait la mystérieuse « demoiselle » aux mèches rouges. L’opération de dénigrement aurait également touché les autres animateurs du talk-show télévisé, accusés à tord là-aussi, d’être le deuxième homme de cette partie de jambes en l’air malencontreuse.

C’est donc pour « un tant soit peu limiter la casse », que Stéphane Bivegue a décidé de se « retirer » de la chaîne de télévision privée et de l’émission « ça se passe ici » où il officiait. Cette décision de quitter les « écrans » pour l’ancien animateur est vécue comme « difficile » mais nécessaire. Stéphane Bivegue en profite pour rassurer ses fans de son intention de poursuivre ses activités « extra-télé ».


Laissez un commentaire
© 2013-2018 Binto Media Group |  Mentions légales |  Conditions générales |  Rejoindre la rédaction |  Flux RSS |  Publicité |  Binto Media Group |  Placer votre pub sur le site
Passer à la version mobile