15:17

Scandale sexuel

Sud Ladies Cup : les Panthères du Gabon victimes de viols et d’attouchements sexuels


Sports
  • Sud Ladies Cup : les Panthères du Gabon victimes de viols et d’attouchements sexuels © 2019 D.R./Info241
Publié le 24 mai 2019 à 18h57min

Les déboires de l’équipe nationale féminine des Panthères du Gabon U20 lors de la Sud Ladies Cup qui s’est déroulée 8 au 18 mai au sud de la France ont semble-t-il dépassé les limites du terrain. Selon plusieurs témoignages, certaines filles auraient été victimes d’attouchements, de harcèlement sexuels et même de viols au cours de la compétition de la part du staff sportif fédéral.

Informé de ce nouveau scandale en perspective, le ministre des Sports a dans un communiqué de presse parvenu à la rédaction d’Info241, annoncé avoir saisi le procureur de la République de Libreville, après avoir invité la Fédération gabonaise de football (Fegafoot) à diligenter une enquête interne pour établir les responsabilités.

Les joueuses de l’équipe nationale féminine des Panthères du Gabon U20, qui prenaient part à la Sud Ladies Cup auraient-elles été victimes d’abus sexuels ? La question est au centre des discussions depuis les révélations fracassantes de certaines joueuses qui étaient de l’expédition humiliante français où elles ont essuyé des échecs en cascade face à 5 autres nations.

Les conditions de logements des joueuses à Libreville

Depuis cette épisode sportif humiliant pour notre football, celles-ci prétendent en effet avoir subi des maltraitances, des harcèlements sexuels, des attouchements et même des viols de la part de l’encadrement de la Fegafoot. Une compétition du reste cauchemardesque plus que les gabonaises ont encaissé la bagatelle de 45 buts en seulement 5 matches disputés.

Informé de l’affaire, le ministre des Sports a immédiatement saisit le procureur de la République afin que la lumière soit faite sur cette affaire qui une nouvelle fois ternît l’image du football gabonais. Si cette affaire venait à se confirmer, il serait plus que souhaitable que les responsables soient sévèrement sanctionnés par la justice gabonaise car, à l’heure où les plus hautes autorités travaillent au redressement de ce sport il est inacceptable que certaines « brebis galeuses » réfractaires à toute idée de progrès tirent le pays par le bas.


Laissez un commentaire
© 2013-2019 Binto Media Group |  Mentions légales |  Conditions générales |  Rejoindre la rédaction |  Flux RSS |  Publicité |  Binto Media Group |  Placer votre pub sur le site
Passer à la version mobile