Vacance de pouvoir

Le président autoproclamé du Gabon Steeve Doukaga, attendu à Libreville ce samedi !

Le président autoproclamé du Gabon Steeve Doukaga, attendu à Libreville ce samedi !
Steeve Doukaga Doukaga rêve de s’emparer de la Présidence gabonaise © 2019 D.R./Info241
qrcode:http://info241.com/steeve-doukaga-le-president-autoproclame-du-gabon-attendu-a,4371
Flashez le qr-code ci-dessus pour partager l'article à vos proches.

L'URL de partage de cet article est http://info241.com/4371

Depuis le 12 avril dernier, le Gabon a un nouveau président autoproclamé. Il s’agit du prophète Steeve Doukaga Doukaga, un jeune compatriote d’une trentaine d’années qui a prêté serment à travers une vidéo largement relayée sur la toile. Le désormais président autoproclamé est attendu ce samedi après-midi à Libreville pour faire tomber le pouvoir d’Ali Bongo qu’il donne pour mort.

Les ennuis de santé d’Ali Bongo continuent d’avoir de lourdes conséquences. Après une dizaine de militaires emmenée par le lieutenant Kelly Ondo Obiang qui ont tenté de mettre en place une transition pacifique, voici venue l’initiative du très célèbre prophète Steeve Doukaga Doukaga.

Dans une vidéo postée dès le 13 avril, l’homme de Dieu s’est autoproclamé nouveau président du Gabon afin de mener une « transition démocratique et pacifique » dans le pays. Dans son discours de prestation de serment, Steeve Doukaga Doukage est notamment revenu sur la « violation de l’article 13 de la Constitution par Marie Madeleine Mborantsuo », article encadrant la vacance de pouvoir.

La vidéo de prestation de serment du président autoproclamé

D’ailleurs, le président autoproclamé invite cette dernière à la démission et à déclarer sous 14 jours la vacance de pouvoir. Pour lui, « la junte au pouvoir » est actuellement dirigée par le directeur de cabinet d’Ali Bongo, le franco-gabonais Brice Laccruche Alihanga. Là aussi, Steeve Doukaga Doukaga lui a lancé un ultimatum de 14 jours pour « libérer le peuple gabonais sous peine de représailles ».

Se disant à la tête du Mouvement de libération du Gabon (MLG), le nouveau président autoproclamé promet même l’amnistie à ceux qui le rejoindront dans cette quête. Non sans appeler à une ville morte et à la grève générale. Le sommet de son appel est assurément son retour au Gabon prévu ce samedi à 14h30 où ce président-prophète compte initier une marche depuis l’aéroport de Libreville. Avant d’observer un sit-in de trois heures devant la Présidence gabonaise.

Steeve Doukaga Doukaga confirmant son arrivée de samedi à Libreville

Une arrivée que Steeve Doukaga Doukaga a de nouveau confirmé il y a trois jours, là aussi à travers une vidéo. De quoi donc laisser songeur sur la suite donnée à cette initiative prophétique de « libération’ » du pays par les autorités gabonaises, clairement menacées de se voir imposer une « transition démocratique et pacifique » par ce prophète qui promet de renverser la vapeur.

Affaire à suivre.


Commenter l'article