11:32
URGENT >>>

Les Aigles du Mali molestent à Libreville les Panthères du Gabon !


Conférence Image de soi

Starlyne Ada : « Ne pas connaître son identité profonde et son potentiel fait de nous des coquilles vides »


L’invité d’Info241
  • Starlyne Ada : « Ne pas connaître son identité profonde et son potentiel fait de nous des coquilles vides » © 2018 D.R./Info241
Publié le 4 août 2018 à 22h31min

L’artiste-entrepreneur franco-gabonaise, Starlyne Ada, fondatrice de ’’La Palme production’’ et de la marque Fight Fight Back Stories organisera au Méridien Re-Ndama de Libreville le samedi 11 août une conférence animée par plusieurs femmes leaders gabonaises, avec pour thématique principale : « Image de soi et découverte de son potentiel ». Info241 a rencontré l’initiatrice de l’événement vendredi à l’aéroport Roissy Charles De Gaulle de Paris en partance pour le Gabon, la conférencière spécialiste du développement personnel revient sur les objectifs escomptés de ce projet qu’elle souhaite pérenniser dans la durée et l’étendre en Afrique.

Retrouvez dans les lignes qui suivent l’intégralité de l’interview qu’a accordée Stralyne Ada à la Rédaction d’Info241.

L’affiche officielle de l’événement qui sera organisé le 11 août à Libreville

Info241 : Vous organisez sous peu un événement pour aider les femmes à libérer leur potentiel. Quelles sont les dates et objectifs de cet atelier et les résultats attendus ?

Stralyne ADA (S.A) :

Bonjour, tout d’abord je vous remercie pour l’opportunité qui m’est donnée de pouvoir vous en dire davantage sur mon événement qui est à venir. Evènement qui est une première pour moi dans mon pays natal et cette information à elle seule est une source de fierté et d’accomplissement personnel. Comme je vous le disais, nous organisons la première édition Gabonaise des conférences « Image de Soi et Découverte de son Identité  » avec pour thème de base «  Image de Soi et Découverte de son Potentiel » décliné sous différents sous thèmes. Cette conférence aura lieu le samedi 11 Aout 2018 à l’hôtel le Méridien Re Ndama de 14h à 18H30 à Libreville.

Au travers de ces rencontres, notre objectif principal est de faire naître dans l’esprit des participants la volonté solide de développer leurs forces intérieures, cette force qui permet de surpasser les obstacles et qui évite d’être une fragilisé à la moindre difficulté. Certaines des décisions que j’ai eu à prendre dans ma vie, ont été parfois inspirées par des femmes noires qui ont marqués leurs générations par leur positionnement que ce soit politique, économique ou social. Des femmes qui ont refusés de subir plus longtemps l’humiliation et qui se sont lever pour réclamer le respect et la considération qui leur était dû.

Dans cette catégorie de femmes d’influences, nousavons, Winnie Mandela qui m’a inspiré par sa force de caractère et sa détermination dans tout ce qu’elle entreprenait et la phrase qui m’a vraiment marqué et a fait écho fut celle-ci « Si vous voulez vous libérer vous-même, vous devez briser les chaines de l’oppression. Et c’est seulement après s’être libéré nous-même que nous pourrons coopérer avec d’autres groupes. Toute acceptation de l’humiliation, d’indignité ou d’insulte est une acceptation de l’infériorité  ».

Et cette phrase en elle-même résume l’objectif de ces conférences ! Et pour moi ce brisement passe par le partage d’expériences et témoignage des différents intervenants afin qu’au sortir de la rencontre, nos participants repartent avec des clés stratégiques qui permettront l’ouverture de la première porte dans leurs subconscients, c’est-à-dire, « la prise de conscience ». Et qui dit prise de conscience, dit également prise de décision, ce qui conduit dans le long terme à un réel épanouissement tant sur le plan personnel que professionnel.

Info241. Qu’est-ce qui vous donne caution pour convier des femmes et des hommes autour d’un atelier parlant de développement personnel ?

S.A :

Je dirais que, ce qui m’anime, c’est mon désir profond de partager mon expérience avec toute personne qui voudra bien m’écouter, prendre ce qu’il y’a de positif dans mes mots et les adapter à sa propre vie comme cela fût le cas pour moi avec ces femmes d’envergures qui ont consolider ma vision et la femme que je suis. Dès mon plus jeune âge,j’ai compris que dans ce monde il fallait se battre pour survivre.

En effet, à 7 ans j’ai eu un très grave accident de voiture qui me condamnait à être paralysée selon les médecins. Mais déjà à cet âge, il était hors de question pour moi d’accepter cette triste réalité. Ma seule option était la « pensée positive », malgré la douleur et le désarroi de ma famille face cette situation, je me disais qu’il était impossible pour moi de perdre l’usage de mes jambes et que je devais tout mettre en œuvre pour que cela n’arrive pas ! Ainsi, peu à peu, avec mon courage, le soutien de ma famille et ma bonne étoile, j’ai retrouvé des sensations au niveau de ma colonne vertébrale et par la suite mes jambes.

De mes 7 ans à mes 19 j’ai fait de la rééducation afin de remarcher correctement à l’heure où je vous écris, je suis confortablement assise avec mes talons de 12 centimètres. J’ai voulu obtenir un résultat alors je me suis battue pour y parvenir
Et cette petite anecdote, n’est que le premier chapitre de ma vie ! Tout ceci pour vous dire que,malgré les joies que j’ai pu vivre, ma vie a été semé de beaucoup d’obstacles que j’ai dû affronter, surpasser mais surtout transformer en opportunités.

Pour moi, ce qui donne de la valeur à l’existence d’un individu, ce n’est pas son origine, ni son niveau d’étude et encore moins son statut social mais la qualité et la préciosité de son témoignage au travers de son parcours de vie. Mais s’il faut se baser sur un diplôme universitaire, je suis détentrice d’une licence en marketing, management et stratégie d’entreprise. Avec une année supplémentaire en master 1 management de la mode.

Je suis également formée au métiers de l’art, plus précisément le cinéma et l’humour. Ce qui m’a valu des collaborations dans le monde de la musique et du 7e art. Notamment avec l’artiste congolais Fally Ipupa, de jouer au Zénith de Paris en tant qu’humoriste, de jouer dans le film Crocodile du Botwanga de Fabrice Eboué, de décrocher le premier rôle dans le film « L’envers du Bonheur » de EricNtalani, et seconds rôles dans les films « La Source » du Jeune réalisateur Gabonais Dereck KassaZampaligré, et « Sceptre » du réalisateur franco-Indien Rouben Manika.

Toutes ces collaborations et celles non cités m’ont permis de recevoir deux prix à l’international, le premier en 2015 en tant qu’actrice émergente africaine et le deuxièmeen tant qu’actrice méritante au BefftaAward en 2016 à Londres. Mis à part cette branche artistique, je suis aussi entrepreneur, j’ai une société de production « La Palme Production » et une marque de vêtements et accessoires de sportwear chic qui porte le nom de « Fight Back Stories », marque qui n’est autre que la matérialisation du concept des conférences !

C’est-à-dire un étant d’esprit de combattant en perpétuelle recherche du dépassement de Soi pour une vie meilleure ! En fin, en terme d’engagement social je prends part à de nombreux événements et actions en liens avec la promotion de la femme, la défense des droits de l’homme et violences faites aux femmes et aux enfants. Je suis également membre actif de l’organisation « Uniafrika » qui a pour but rayonnement de l’art et de la culture africaine au niveau international et la lutte contre le fléau « Ebola ». Et comme l’a si bien dit Michelle Obama « En tant que femmes, nous devons nous lever pour nous-mêmes. En tant que femmes, nous devons nous lever pour les unes et les autres. En tant que femmes, nous devons nous lever pour la justice pour tous. »

C’est pourquoi, tous ces éléments combinés ensemble ne me donnent pas caution, mais me donne le désir, la volonté et surtout le devoir en tant qu’être humain, en tant que femme et en tant que Gabonaise d’être un canal de retransmission, une source de réconfort et d’encouragement pour les Gabonais et Gabonaises qui en ont besoin, en partageant volontiers ce que la vie, mes combats, mes obstacles, mes victoires et mes réalisations m’ont appris.

Info241. Le développement personnel semble un concept à la mode. Nombreux organisent des ateliers autour. Le développement personnel ne ressemble-t-il pas à s’y méprendre à une forme de maraboutage, mais dans sa version moderne cette fois ?

S.A :

Pour répondre à cette question je commencerai par vous donner ma définition du mot « Maraboutage » afin que nous soyons en accord sur ce qu’est et n’est pas le développement personnel et par résultante les conférences Image de Soi et Découverte de son Identité. Le mot maraboutage signifie ensorceler une personnepar le biais d’une illusion, c’est-à-dire, faire croire à quelqu’un l’existence de quelque chose qui n’est en réalité qu’un mirage dans le but de lui soutirer un bien matériel ou immatériel qui lui précieux.

Et cette définition est magnifiquement traduite par cette citation de la romancière afro-américaine prix Nobel de littérature, Toni Morrisson, « Recevoir le pouvoir de dominer autrui est chose difficile, s’emparer de force de ce pouvoir est chose erronée, donner ce pouvoir sur soi-même à autrui est chose mauvaise ». C’est la raison laquelle, mon objectif principal dans tout ce que j’entreprends est de toujours rester vraie avec moi-même et avec les autres car bien que la vérité prenne l’escalier et le mensonge l’ascenseur, peu importe le temps, ils finiront toujours par se rencontrer.

La conférence Image de Soi et Découverte de son Potentiel sera basée sur mon expérience, mon savoir-faire, mon témoignage et ceux des différents intervenants.
Ne pas connaitre son identité profonde et son potentiel fait de nous des coquilles vides. Coquilles qui tente par défaut de s’abreuver d’éléments extérieurs ce qui produit malheureusement plus de dégât, en effet, le véritable épanouissement est celui qui émane de l’intérieur et rejailli à l’extérieur.

Je conclurais donc en vous rassurant, et assurant que cette rencontre aidera à la PRISE DE CONSCIENCE, à la RESPONSABILISATION mais surtout à une MEILLEURE APPRECIATION de SOI afin d’être performant tant sur le plan personnel que professionnel !

C’est pourquoi, j’invite toutes les personnes hommes ou femmes en manque en recherche des caractéristiques ou ayant un intérêt dans le domaine à prendre part à cette conférence du 11 Aout 2018 à Libreville car c’est ensemble que l’on pourra construire mentalement des hommes et des femmes solides qui apporteront leur pierre a l’édifice au Gabon de demain !
Je vous remercie

Propos reccueillis par Rostano Mombo Nziengui


Laissez un commentaire
© 2013-2018 Binto Media Group |  Mentions légales |  Conditions générales |  Rejoindre la rédaction |  Flux RSS |  Publicité |  Binto Media Group |  Placer votre pub sur le site
Passer à la version mobile