Médias

Sébastien Ntoutoume Bekale rappelé à la tête de Gabon Première !

Sébastien Ntoutoume Bekale rappelé à la tête de Gabon Première !
Sébastien Ntoutoume Bekale rappelé à la tête de Gabon Première ! © 2019 D.R./Info241
qrcode:http://info241.com/sebastien-ntoutoume-bekale-rappele-a-la-tete-de-gabon-premiere,4785
Flashez le qr-code ci-dessus pour partager l'article à vos proches.

L'URL de partage de cet article est http://info241.com/4785

Viré le 2 octobre, Sébastien Ntoutoume Bekale l’ancien directeur général du groupe Gabon Télévisions et de Gabon Première n’a pas longtemps ruminé son retour en grâce. Il a été ramené à la tête du groupe de télévision publique ce jeudi soir au terme du conseil des ministres. Il remplace ainsi son successeur Sylvain Ella Abessolo qui n’aura finalement passé que deux mois et 3 jours comme patron de l’ancienne RTG.

Nouveau séisme à Gabon Télévision. Une succession inédite a été actée ce jeudi par le Conseil des ministres. Sébastien Ntoutoume Bekale qui avait pourtant cédé son fauteuil à Sylvain Ella Abessolo en octobre dernier, a été rappelé à la tête du groupe audiovisuel. L’ancien patron tient ainsi sa revanche sur son successeur qui l’avait officiellement remplacé le 9 octobre dernier.

Le nouveau générique du journal de 20h

Ce énième changement intervient alors Sylvain Ella Abessolo avait amorcé ce lundi, à la chaîne publique un sérieux lifting. Un renouveau graphique qui a concerné notamment le design des plateaux des journaux télévisés et l’habillage des génériques de la chaîne. Des changements novateurs pourtant salués par le public qui se solde par le débarquement précipité du désormais ancien directeur général de Gabon Télévision.

On imagine d’ici l’ambiance à la nouvelle cérémonie de passage de charges entre Sébastien Ntoutoume Bekale et son remplaçant et prédécesseur Sylvain Ella Abessolo de quelques mois. Rappelons qu’avant son éviction le 2 octobre, Sébastien Ntoutoume Bekale nommé le 30 octobre 2018 totalisait ainsi une année à la tête de Gabon Télévision. En retour en fanfare pour cet ancien directeur de la presse présidentielle.


Commenter l'article