Web-Stat analytics
Faits divers

Se croyant cocufié, un Européen tente de brûler vif sa compagne gabonaise

Se croyant cocufié, un Européen tente de brûler vif sa compagne gabonaise
Une vue des logements sociaux d’Angondjé. Image illustrative © 2020 D.R./Info241

La jalousie ne connait visiblement pas la crise de coronavirus qui sévit dans notre pays et plus sévèrement dans le Grand Libreville. Une crise de jalousie a été au cœur d’une tentative d’homicide dernièrement à Akanda, relate ce jeudi le quotidien L’Union. Un Européen qui vivait avec sa compagne gabonaise dans un logement social, a attenté à la vie de cette dernière après l’avoir aperçu avec un rival qui s’est révélé n’être qu’un cousin. L’homme aurait mis le feu à l’appartement social après avoir pris soin d’y enfermer sa compagne. Un acte d’une cruauté sans pareille.

On est passé à côté d’un drame certain à Akanda. Mardi dernier, aux environs de 17h, dans un logement social de la « 3ème parcelle », situé près du stade d’Angondje, un homme d’origine européenne, ivre de jalousie, a tenté de brûler vif sa compagne. La victime n’a eu la vie sauve que grâce à l’opération de sauvetage de ses voisins, alertés par la fumée qui émanait du domicile du couple. Le pyromane qui a reconnu les faits, a été mis aux arrêts.

Une vue des restes de l’appartement consumé par les flammes

Tout serait parti d’une suspicion de jalousie qu’aurait eu le pyromane européen contre sa compagne gabonaise, rapportent ce jeudi nos confrères de l’Union. Se croyant cocufié après avoir aperçu sa compagne converser avec un homme, le criminel présumé aurait entrepris de se venger en éliminant par le feu sa compagne. Passé aux aveux, le bourreau-pyromane aurait reconnu que l’incendie serait bien parti d’un mégot de cigarette qu’il avait lancé dans les effets qui ont pris feu.

C’est l’épaisse fumée apparente qui a suscité la curiosité du voisinage qui s’est empressé, par le biais d’une horde de jeunes du quartier, pour aller à la rescousse de la victime prise en étau des flammes dévorantes. Pour lui venir en aide, les jeunes ont dû démolir une des fenêtres du logement pour la sauver du feu. Un feu qui avait déjà presque tout détruit dans l’appartement. Une enquête préliminaire a été ouverte et le pyromane jaloux devrait répondre de ses actes devant la justice gabonaise.


Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article