Visite officielle ratée

Visite manquée : Sans explication, Faure Gnassingbe fausse compagnie à Ali Bongo !

Visite manquée : Sans explication, Faure Gnassingbe fausse compagnie à Ali Bongo !
Visite manquée : Sans explication, Faure Gnassingbe fausse compagnie à Ali Bongo ! © 2020 D.R./Info241

Annoncé samedi à grand renfort de publicité et de promotion, la « visite de travail et d’amitié » du président togolais Faure Essozimna Gnassingbe n’a pas eu lieu ce lundi comme prévu. Sans qu’aucune explication officielle ne soit donnée aux gabonais, la présidence gabonaise a même vite fait de supprimer ses posts autour de cette visite officielle, censée clouer le bec des détracteurs d’Ali Bongo qui l’accusent de n’être plus aux commandes du pays depuis 18 mois. Un rendez-vous manqué de plus ?

Lire aussi >>> « Ali Bongo n’est plus en capacité de présider le Gabon depuis 18 mois », révèle un député français

La visite du président togolais à Libreville devant prouver qu’Ali Bongo est bien aux manettes n’a pas eu lieu comme prévu ce lundi. Signe du malaise qui s’est emparé depuis mercredi des tenants du pouvoir gabonais, toutes les informations annonçant cette visite ratée ont été supprimées sans la moindre explication. Chamboulement de calendrier ou empressement des autorités à faire mentir le député français Bruno Fuchs qui a formellement déclaré le 8 juillet à l’Assemblée nationale française qu’Ali Bongo était inapte au pouvoir depuis 18 mois !

Pourtant samedi, un communiqué de la présidence gabonaise se vantait de cette énième visite du président togolais à Libreville en ces mots : « Le Président de la République, Son Excellence Ali Bongo Ondimba, recevra ce lundi 13 juillet 2020, son Homologue le Président de la République du Togo, Son Excellence Faure Essozimna Gnassingbe pour une visite de travail et d’amitié au Gabon ». Que s’est-il donc passé pour que le « frère » d’Ali Bongo annule cette visite officielle ?

Le ministre des Sports vendant la visite du président togolais comme preuve qu’Ali Bongo est aux commandes du pays

Nul ne le sait ! Pour sauver les meubles, Ali Bongo a tout de même fait une sortie ce lundi pour rencontrer, toujours dans le palais présidentiel, les « commandants en chef des différents corps chargés de la sécurité intérieure et extérieure du pays », souligne la présidence gabonaise. Un lot de consolation face à la déflagration causée par les propos chocs du député Fuchs ? Que se passe-t-il donc à la présidence gabonaise ?


Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article