17:43

Expression citoyenne

« Regards citoyens » : le retour d’information d’une tournée du Réveil dans l’interland


Société
  • « Regards citoyens » : le retour d’information d’une tournée du Réveil dans l’interland © 2017 D.R./Info241
Publié le 3 octobre 2017 à 10h35min

Le mouvement citoyen Le Réveil a procédé le 26 septembre dernier à la présentation en avant-première à la presse, du documentaire « Regards citoyens », qui est un condensé d’entretiens avec des « citoyens libres » dans plusieurs localités du pays. C’est face à l’absence de services de base auquel est confronté une majeure partie de la population que l’association a entrepris d’aller à la rencontre des Gabonais résidant dans les villages afin qu’ils soient entendus.

Ce projet dénommé « Les Connexions Citoyennes » avait deux objectifs : « briser les barrières du numérique et donner la parole aux citoyens oubliés du Gabon profond ». En sillonnant l’intérieur du pays et en discutant avec les Gabonais, le mouvement a découvert des citoyens isolés, déconnectés de la vie de la cité et privés de mobilité. Une situation qui leur a fait prendre conscience de la nécessité d’échanger avec ces concitoyens, souvent laissés pour compte par les pouvoirs publics, mais aussi leur offrir une plateforme de discussion inédite dans la sous région. 

Lors de ce reportage Le Réveil a donné la parole à de nombreux citoyens, à l’instar du proviseur du lycée Charles Mefane de Lambaréné dans la province du Moyen-Ogooué, Mouketou Yves, qui a souligné l’importance que revêt la notion de citoyenneté. « La citoyenneté est avant tout la mise en valeur de la dignité humaine » ; a t-il expliqué. « Même si l’Etat nous abandonne, nous n’abandonnerons pas nos responsabilités. Personne n’est contre l’Etat, mais c’est à cause de ce que l’Etat fait que le monde est contre l’Etat » ; a quant à lui indiqué Biyoghe Minko Stanislas, chef du village Akoubge dans la province de l’Estuaire.

Une façon donc pour ce mouvement, qui n’est d’ailleurs pas à son premier projet, d’impliquer davantage le citoyen dans la recherche des solutions aux problèmes qu’il rencontre au quotidien. Il faut noter que ladite association avait déjà lancé le 09 mai 2016, sous la houlette de son ancien président Harold Leckat, une plateforme de démocratie participative en ligne afin de recueillir les propositions des citoyens sur plusieurs questions d’ordre sociétal. Ce travail avait abouti à la rédaction des Cahiers d’espérance, qui regroupaient l’ensemble de ces propositions.

Rappelons que Le Réveil est une association à but non lucratif, un collectif de personnalités issues du secteur privé et de la société civile, qui a pour objet de contribuer au débat politique en y apportant les valeurs d’éthique, de vérité, de solidarité et d’efficacité. Il a pour mission essentielle de reprendre la parole politique des mains des politiciens, réveiller le débat et l’enrichir de toutes les bonnes idées des Gabonaises et des Gabonais.


Laissez un commentaire
© 2013-2017 Binto Media Group |  Mentions légales |  Conditions générales |  Rejoindre la rédaction |  Flux RSS |  Publicité |  Binto Media Group |  Placer votre pub sur le site
Passer à la version mobile