00:37
URGENT >>>

Un trio d’anciennes gloires pour conduire les Panthères du Gabon à la CAN 2019 !


Infrastructures

RDC : DP World obtient une concession de 30 ans pour le nouveau port de Banana


International
  • Le PDG de DP World et José Makila Sumanda, Vice-Premier Ministre et Ministre des Transports et des Communications de la RDC, vendredi lors de la signature de la concession du Port de Banana © 2018 D.R./Info241
Publié le 25 mars 2018 à 20h19min

La RDC et Les Emirats arabes unis ont signé vendredi à Kinshasa la convention relative à la construction du port en eaux profondes aux larges de la cité de Banana (Kongo-Central). Dubaï Port World a remporté une concession de 30 ans avec la possibilité de prolongation de 20 ans pour la gestion et le développement d’un tout nouveau projet portuaire polyvalent à Banana, République Démocratique du Congo (RDC). Le port de Banana sera le premier port en eau profonde du pays le long de la petite côte de 37 kilomètres, qui dispose actuellement seulement du port fluvial de Matadi.

DP World créera une coentreprise avec un contrôle de 70% conjointement avec le gouvernement de la RDC détenant une part de 30% pour gérer et investir dans le port de Banana. La première phase du nouveau projet estimée d’un investissement initial de 350 millions de dollars, comprendra un quai de 600 mètres et des terres pleins de 25 hectares d’une capacité de conteneur de 350,000 EVP (unités équivalent vingt pieds) et de 1.5 million de tonnes pour les marchandises générales. La construction devrait être entamée en 2018 et elle s’étalera sur environ 24 mois.

L’investissement initial de 350 millions de dollars sur 24 mois et tout autre investissement supplémentaire dépendra de la demande du marché pour les infrastructures portuaires ainsi que les zones industrielles et logistiques. Ce port permettra à la République Démocratique du Congo d’être connectée aux voies commerciales mondiales et d’avoir accès à un large éventail de marchés dans le monde et de réduire la dépendance du pays vis-à-vis des ports des pays voisins.

Sultan Ahmed Bin Sulayem, PDG de DP World, a déclaré : «  Nous sommes ravis d’étendre notre portée africaine par un investissement majeur dans la République Démocratique du Congo, qui est le troisième pays le plus peuplé d’Afrique, mais qui n’a pas de port sur la façade atlantique. Les investissements dans ce port en eau profonde représentent un changement majeur pour le commerce du pays avec une économie considérable de coûts et de temps, attirant plus de demandes directes de grands navires d’Asie et d’Europe, et agissant en fin de compte comme catalyseur pour la croissance du pays et de l’économie de la région.  »

« DP World est devenu un acteur clé en Afrique et le port de Banana contribuera à notre réseau mondial et à la croissance continue dans les marchés en développement. Nous sommes confiants que cet investissement aura un retour attractif aux actionnaires sur le long terme et nous sommes impatient d’apporter à la République Démocratique du Congo les meilleures pratiques de classe mondiale de DP World en matière d’amélioration de productivité, de sécurité, et les meilleurs pratiques environnementales en termes du développement et d’exploitation de terminaux à conteneurs  ».

Son excellence José Makila Sumanda, Vice-Premier Ministre et Ministre des Transports et des Communications a déclaré : « Nous sommes ravis de collaborer avec DP World dans ce projet phare. Le port de Banana offrira le premier port en eau profonde à la République du Congo, ce qui améliorera considérablement le coût et la durée du commerce, car la majorité du fret est traitée par les pays voisins. »

Le projet nous fournira une infrastructure marine de première classe comparable à celle des autres pays africains en termes de capacité, de tirant d’eau et de la capacité à opérer la dernière génération de navires de transport de marchandises. »

« Le pays attendait ce projet stratégique et structurel depuis longtemps. Nous sommes confiants qu’avec DP World en tant que partenaire dans ce projet, nous serons en mesure de répondre aux attentes des gens, des commerçants et des exportateurs en ouvrant l’accès à plus de marchés et d’apporter plus d’efficacité et de rentabilité à notre commerce international. »


Laissez un commentaire
© 2013-2018 Binto Media Group |  Mentions légales |  Conditions générales |  Rejoindre la rédaction |  Flux RSS |  Publicité |  Binto Media Group |  Placer votre pub sur le site
Passer à la version mobile