10:03

Justice

Radiation de Moukagni de l’US : le tribunal se prononcera le 30 mai !


Politique
  • Le président de l’US prêtant serment devant Ali Bongo comme ministre de son gouvernement, le 7 mai © 2018 D.R./Info241
Publié le 23 mai 2018 à 10h35min

L’entrée du président de l’Union et solidarité (US, opposition) Jean de Dieu Moukagni Iwangou dans un gouvernement d’Ali Bongo est désormais du domaine judiciaire. Assigné à comparaître en justice par la jeune Elza-Ritchuelle Boukandou, le président de l’US est accusé d’avoir marché sur les statuts qui excluent toute collision entre les militants et tout camp adverse. D’abord prévu le 18 mai puis le 22 mai, le tribunal devrait rendre son verdict le 30 mai prochain.

Jean de Dieu Moukagni Iwangou pourrait bien se voir éjecter de son propre parti après son entrée surprise au gouvernement Issoze Ngondet III début mai. C’est en tout cas l’objectif poursuivi par la présidente du Mouvement des jeunes upégistes (MJU), Elza-Ritchuelle Boukandou, par ailleurs membre du Conseil exécutif de ce parti d’opposition radicale.

D’abord assigné en justice le 18 mai, le nouveau ministre de l’Enseignement supérieur d’Ali Bongo, avait réussi à obtenir un premier report de l’audience pour mieux préparer sa défense. Hier, Moukagni Iwangou et ses avocats ont avancé que le juge des référés n’était pas compétent dans cette affaire, en ce sens que la plaignante n’aurait pas respecté la procédure édictée par les textes de l’US avant de saisir la justice. D’où l’exception d’incompétence qu’ils ont soulevée.

Un argumentaire balayé d’un revers de la main par la plaignante et ses avocats qui ont rétorqué qu’il ne s’agissait « que d’un argument spécieux ». D’autant que, selon eux, le commissaire à l’éthique de l’US avait été bel et bien saisi. Ce dernier n’en aurait pas tenu compte, car évoquant qu’il était d’accord avec la position du président de l’US. Voilà qui promet de belles empoignades verbales !

Qu’à cela ne tienne, le tribunal saisi a promis rendre sa décision mercredi prochain. Notons qu’il ne se prononcera que sur la forme de cette procédure et non sur le fond de cette affaire de radiation statutaire. C’est-à-dire sur la compétence du tribunal à trancher le litige qui divise profondément les militants de l’US en deux camps fraternellement opposés.


Laissez un commentaire
© 2013-2018 Binto Media Group |  Mentions légales |  Conditions générales |  Rejoindre la rédaction |  Flux RSS |  Publicité |  Binto Media Group |  Placer votre pub sur le site
Passer à la version mobile