12:31

Candidature unique

Présidentielle 2016 : Jean Ping candidat à la candidature unique du Front de l’opposition


Politique
  • Jean Ping à son arrivée au stade d’Oyem © 2015 D.R./Info241
Publié le 26 août 2015 à 11h50min

L’information est désormais officielle ! Jean Ping sera bien candidat à la candidature unique de l’opposition Gabonaise pour le compte du Front de l’opposition pour l’alternance. Le désormais candidat aux primaires de l’opposition, l’a annoncé hier à Oyem au cours de sa tournée nationale dans le Nord du pays.

Jean Ping sera bien l’un des candidats de l’opposition Gabonaise face à Ali Bongo. Il l’a annoncé ce mardi après-midi lors de son discours à la tribune circonstancielle du stade de la ville d’Oyem. Cette information, loin d’être un secret de polichinelle, confirme ainsi les ambitions présidentielles de cet ancien président de commission de l’Union Africaine.

Jean Ping saluant la foule lors de son arrivée

L’ancien baron du parti au pouvoir passé dans l’opposition, a officialisé sa candidature en ces termes : « après mure réflexion, j’annonce solennellement, du haut de cette tribune de la ville d’Oyem, aux peuples du Woleu-Ntem et du Gabon tout entier, que je suis officiellement candidat à la candidature unique de l’opposition pour les prochaines échéances présidentielles et que j’irai jusqu’au bout ». Sa candidature s’inscrit donc dans le cadre du Front qui réclame toujours de meilleures conditions de transparence électorale.

Avant de renchérir : « Il va sans dire que cette décision, mûrement réfléchie, est assortie d’une offre politique certaine que je soumettrai le moment venu au peuple gabonais dans le cadre d’un projet de société détaillé, crédible et réaliste ».

Cette annonce à la candidature souligne bien la probable organisation de primaires au sein de l’opposition pour désigner son challenger face au président sortant Ali Bongo Ondimba dont l’envie de briguer un second mandat ne fait aucun doute. Même si, on le sait, la candidature unique de l’opposition ne sera pas chose aisée en raison des ego souvent démesurés de ses leaders.

Selon certaines indiscrétions, Jean Ping pourrait ainsi affronter lors de ces primaires, le candidat de l’Union nationale (Casimir Oyé Mba ?) et un certain Pierre Claver Maganga Moussavou qui lui aussi, affûte ses armes en vue de cette présidentielle.

Rappelons à toutes fins utiles que le parti d’Ali Bongo - le Parti démocratique Gabonais (PDG) hérité de son père Omar Bongo - n’a jamais concédé la moindre présidentielle à l’opposition depuis sa création le 12 mars 1967. Le PDG est toujours venu à bout des candidats de l’opposition lors des 9 précédentes échéances présidentielles, controversées depuis l’avènement du multipartisme en 1990. Son fondateur Omar Bongo est décédé au pouvoir après 42 ans de pouvoir sans discontinuité.


Laissez un commentaire
© 2013-2018 Binto Media Group |  Mentions légales |  Conditions générales |  Rejoindre la rédaction |  Flux RSS |  Publicité |  Binto Media Group |  Placer votre pub sur le site
Passer à la version mobile