09:22
URGENT >>>

Kevasingogate : Mapangou clame son innocence et tacle Nkoghe Bekale


Après son AVC

Porté disparu depuis des semaines, Ali Bongo de nouveau de retour à Libreville !


Politique
  • Porté disparu depuis des semaines, Ali Bongo de nouveau de retour à Libreville ! © 2019 D.R./Info241
Publié le 29 avril 2019 à 16h21min

Ali Bongo a décidément dompté l’art de disparaître et de réapparaître au gré de ses envies. Alors que plus personne ne l’avait vu à son poste et en fonction depuis fin mars, le président gabonais a fait une nouvelle apparition publique ce lundi en recevant son Premier ministre Julien Nkoghe Bekale. Naturellement rien n’a fuité sur cette nouvelle « absence » du numéro un gabonais dont on ne sait s’il est toujours convalescent officiellement.

Ali Bongo est de retour à son poste après de longues semaines d’absence. Victime d’un accident vasculaire cérébral le 24 octobre 2018, le président gabonais était pourtant rentré à Libreville après cinq mois d’exil médical en Arabie Saoudite puis au Maroc. Dès son retour le 23 mars dernier, il avait multiplié les audiences avant de disparaître à nouveau de la scène politique nationale.

Une vue de l’audience accordée ce lundi au Premier ministre

Durant son absence des radars politiques, son gouvernement avait dû essuyer la colère des élèves opposés au projet de reforme de la loi sur les nouvelles conditions d’attribution des bourses pour le supérieur. Un sujet qui certainement a été évoqué ce lundi par Ali Bongo et le chef de son gouvernement gabonais, première personnalité à être reçue par Ali Bongo dans le cadre de ce nouveau retour publique.

Où est-il durant cette période ? Est-il toujours aussi malade que l’avancent ses détracteurs ? Nul ne peut le dire sauf à confirmer qu’Ali Bongo est bel et bien de nouveau de retour. Un retour sans aucune raison officielle alors que samedi dernier, le prophète Steeve Doukaga Doukaga qui s’était autoproclamé président du pays, avait fait une marche jusqu’à la Présidence gabonaise avant d’être exfiltré dans une ambassade africaine.

Une atmosphère politique explosive qui perdure depuis son hospitalisation et sa fébrilité physique apparente. En effet, même depuis son retour le 23 mars dernier, Ali Bongo ne s’est toujours pas exprimé devant la nation, comme il était pourtant prompt à le faire. Laissant ainsi libre court à tout type des rumeurs dont celle persistante évoquant l’usage d’un sosie, utilisé par les tenants du pouvoir pour éviter de déclarer la vacance de pouvoir.

Affaire à suivre...


Laissez un commentaire
© 2013-2019 Binto Media Group |  Mentions légales |  Conditions générales |  Rejoindre la rédaction |  Flux RSS |  Publicité |  Binto Media Group |  Placer votre pub sur le site
Passer à la version mobile