Vote de confiance

Ossouka Raponda fera finalement sa déclaration de politique générale ce vendredi

Ossouka Raponda fera finalement sa déclaration de politique générale ce vendredi
Ossouka Raponda fera finalement sa déclaration de politique générale ce vendredi © 2020 D.R./Info241

Sauvée par l’interventionnisme de la Cour constitutionnelle face au délai de 45 jours dépassés pour décliner son programme de politique générale, la nouvelle Première ministre gabonaise Rose Christiane Ossouka Raponda déclinera aux députés ce vendredi après-midi, la politique qu’elle entend mener à la tête du gouvernement.

Rose Christiane Ossouka Raponda peut compter sur le soutien de la Cour constitutionnelle dont on dit qu’elle est proche de sa présidente, Marie-Madeleine Mborantsuo. Alors que le délai de 45 jours prescrit par la constitution est dépassé depuis le 31 août, la Cour constitutionnelle a déplacé le curseur pour empêcher à la nouvelle Première ministre d’être dans l’illégalité.

La nouvelle Première ministre annonçant le 17 juillet, la composition de son gouvernement

La Première ministre qui a assisté lundi à la rentrée parlementaire des deux chambres, fera enfin face aux députés ce vendredi 4 septembre à 14h00. Une déclaration qui sera suivie d’un débat et d’un vote de confiance sans lequel, la promue ne pourrait continuer à exercer sa fonction. Un scénario qui n’est pas prêt de survenir en raison de la main-mise du parti présidentiel sur l’Assemblée nationale.

Concernant le retard accusé de cette déclaration de politique générale, la Cour constitutionnelle a établi que le délai courrait non plus à la nomination de la Première ministre, le 16 juillet, mais à sa prise de fonction le 22 juillet. Une réinterprétation de la Constitution qui laissait ainsi jusqu’au 6 septembre à Rose Christiane Ossouka Raponda pour se plier à cet exercice protocolaire.


Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article