01:53
URGENT >>>

Les employés du secteur pétrolier du Gabon en grève générale de 3 jours depuis ce matin


Entrée en 6e

Orientation en 6e : résultats connus, parents d’élèves mécontents et inquiets !


Société
  • Orientation en 6e : résultats connus, parents d’élèves mécontents et inquiets ! © 2018 D.R./Info241
Publié le 16 septembre 2018 à 11h31min

Les résultats de l’orientation en 6eme des lycées et collèges du Gabon sont connus depuis quelques jours. Des résultats qui une nouvelle fois, n’enchantent pas toujours les parents d’élèves mécontents notamment que le choix des élèves pour des établissements de proximité n’ait pas prévalu ou encore de l’orientation dans des collèges privés soumis à des frais suppplémentaires. La rédaction d’Info241 a rencontré certains d’entre eux.

Les résultats de l’orientation en 6e sont connus depuis cette semaine. Des orientations qui ne contentent pas a priori les apprenants concernés. Si elles soulèvent de l’enthousiasme chez les uns, chez d’autres elles font des grincements de dent de fait de la non prise en compte des vœux formulés par les apprenants ou les parents en fonction de la proximité de leur lieu d’habitation.

« Ma fille a été orientée au CES de Bikélé alors que nous résidons au PK7 et avons demandé le lycée Djoué Dabany ou le lycée Jean Baptiste Obiang Etoughe de Sibang. Elle est trop jeune pour s’y rendre toute seule chaque matin avec l’insécurité qui règne » affirme Jonathan, un parent d’élève.

Aussi, certains parents d’élèves estiment avoir été piégé par l’Etat et se plaignent que leurs progénitures soient orientées dans des établissements privés impliquant ainsi des coûts mensuels supplémentaires que n’endossent pas toujours l’Etat. Pour preuve, l’année scolaire écoulée sert bien de cas illustratif à ce qui apparaît comme un lâchage des parents d’élève par les autorités publiques.

« Non seulement mon fils est assez jeune pour pour prendre des taxis tout seul, en plus il a été orienté dans un établissement privé que fréquente l’enfant à mon collègue où il avait été imposé des coûts mensuels aux parents d’élèves en raison du non-respect par l’Etat de ses engagements » avance Francis, parent d’élève lui aussi.

Il y a lieu de rappeler que tout ceci intervient dans une atmosphère d’indecision pesante favorisée par une attitude opiniâtre des autorités gouvernementales à laisser planer le mystère sur la date de la prochaine rentrée de classes.


Laissez un commentaire
© 2013-2018 Binto Media Group |  Mentions légales |  Conditions générales |  Rejoindre la rédaction |  Flux RSS |  Publicité |  Binto Media Group |  Placer votre pub sur le site
Passer à la version mobile