06:55
URGENT >>>

Maganga Moussavou éconduit des vestiaires lors du match Gabon vs Mali !


Prestation de serment

Opposants « radicaux » au gouvernement : ils ont juré loyauté à Ali Bongo !


Politique
  • Opposants « radicaux » au gouvernement : ils ont juré loyauté à Ali Bongo ! © 2018 D.R./Info241
Publié le 7 mai 2018 à 14h01min

Ça y est ! Le nouveau gouvernement gabonais a juré ce matin de respecter la Constitution et l’Etat de droit et surtout fait vœux de « loyauté » à Ali Bongo. Au terme d’une audience solennelle qui a eu pour cadre le palais de la présidence gabonaise, trois des 41 ministres promus ont particulièrement été aux centre de toutes les attentions. Et pour cause, ces trois perles de l’opposition dite « radicale » ont malgré les moqueries et les railleries de leurs pairs, tenu mordicus à participer à un gouvernement dit lui, d’ouverture après la dissolution de l’Assemblée nationale. Il s’agit de Michel Menga M’Essone (Habitat), Jean de dieu Moukagni Iwangou (Enseignement supérieur) et David Mbadinga (Commerce).

Le gouvernement Issoze Ngondet n’enregistre finalement aucun faut départ. Les 3 ministres de l’opposition radicale proches de Jean Ping sont bien allés y rejoindre ceux issus de l’opposition modérée. Ce lundi matin peu après 11h, lors d’une audience que leur a accordée Ali Bongo pour entendre leur serment, tous étaient bien présents de Michel Menga M’Essone à David Mbandinga.

Devant les 9 membres de la Cour constitutionnelle, le vice-président Pierre-Claver Maganga Moussavou, la présidente du Sénat Lucie Milebou-Aubusson et Ali Bongo lui-même, l’ensemble du gouvernement s’est acquitté de cette désormais impérieuse obligation de prestation de serment avant leur entrée en fonction. Une tache qui n’a finalement épargné personne puisque même le Premier ministre a dû ouvrir le bal protocolaire de cette cérémonie.

Les 3 opposants devenus ministres et leurs collègues ont ainsi fait le serment suivant : « Je jure de respecter la Constitution et l’Etat de droit, de remplir consciencieusement les devoirs de ma charge dans le strict respect de ses obligations de loyauté à l’égard du chef de l’Etat, de garder religieusement même après la cessation de mes fonctions, la confidentialité des dossiers et des informations classés secret d’Etat dont j’aurai eu connaissance dans l’exercice de celles-ci. Je le jure ».

A l’issue de cette cérémonie protocolaire, les 40+1 ministres ont été renvoyés à l’exercice de leurs fonctions par Ali Bongo qui s’est voulu solennel. Cet après-midi devrait logiquement revenir aux cérémonies de passation de charges ministérielles avant la tenue mardi matin du premier conseil des ministres de ce gouvernement dissout puis réhabilité par Ali Bongo.


Laissez un commentaire
© 2013-2018 Binto Media Group |  Mentions légales |  Conditions générales |  Rejoindre la rédaction |  Flux RSS |  Publicité |  Binto Media Group |  Placer votre pub sur le site
Passer à la version mobile