Web-Stat analytics

Nouveaux heurts entre étudiants et administratifs de l'université Omar Bongo de Libreville

Nouveaux heurts entre étudiants et administratifs de l'université Omar Bongo de Libreville
Nouveaux heurts entre étudiants et administratifs de l'université Omar Bongo de Libreville © D.R./Info241

Un groupe d’étudiants a fortement perturbé lundi 19 mai les cours à l’Université Omar Bongo (UOB) de Libreville, en brisant à coup de projectiles le véhicule du doyen de la faculté de droit et des sciences économiques et saccagé plusieurs bâtiments du campus de l’institution universitaire.

Selon le doyen de la faculté de droit et des sciences économiques, le groupe d’étudiants était mené par Firmin Oloui, qui est traduit en conseil de discipline suite une précédente grève. M. le doyen a indiqué que l’étudiant Oloui et ses compères ont tenté par la force à empêcher un examen de rattrapage que passaient certains étudiants, ajoutant qu’ils ont eu (les étudiants et les enseignants) la vie sauve grâce une intervention d’un contingent de la gendarmerie nationale stationnée à l’entrée de l’université.

Contingent qui aurait selon les étudiants, fait plusieurs blessés parmi les étudiants qui se plaignent d’avoir été molestés et sauvagement agressés (voir notre image). Le doyen de la faculté de droit et des sciences économiques a également déclaré qu’un étudiant gréviste est actuellement gardé à vue à la gendarmerie. Il a été trouvé en possession d’un sac contenant une barre de fer et des nombreux cailloux. Face à cette situation de tension à l’UOB, un enseignant a déclaré qu’ils ne dispenseront plus les cours tant que la quiétude ne serait pas revenue sur le campus universitaire.

L’étudiant Firmin Oloui qui a déjà été condamné à plus d’un mois de prison ferme avec certains de ces camarades, serait un militant actif de l’Union nationale (UN), un parti politique dissout. Il a été colistier de la candidate indépendante Chantal Gondjout Myboto lors des dernières élections locales de décembre dernier.

Avec : AGP


Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article