03:26

Éviction brutale

Nicole Asselé virée de la direction générale de la SGEPP, le jour de sa prise de fonction !


Société
  • Nicole Asselé virée de la direction générale de la SGEPP, le jour de sa prise de fonction ! © 2019 D.R./Info241
Publié le 2 août 2019 à 05h23min

Virée de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) le 18 juillet dernier puis relogée le même jour à la Société gabonaise d’entreposage de produits pétroliers (SGEPP), on croyait Nicole Christiane Asselé à l’abri pour des mois. Non, en a décidé Ali Bongo au cours du conseil des ministres qui a présidé hier matin au palais présidentiel. Le conseil a ainsi décidé de virer le nouveau patron de la SGEPP le jour de sa prise de fonction. Une éviction toute inédite puis qu’elle aura finalement passé moins de 24h à la tête de cette entité publique.

Il y a comme une odeur de gaz entre les Asselé et les Bongo. Moins de deux semaines seulement après son limogeage de la CNSS pour la SGEPP et le jour de sa prise officielle de fonction, le docteur Nicole Asselé vient à nouveau de se faire virer de ses nouvelles fonctions ! La décision de son éviction est tombée tard dans la nuit lors du compte rendu du conseil des ministres de ce 1er août 2019, lu à la télévision publique par le porte-parole du gouvernement gabonais.

Une éviction brutale

Nicole Asselé annonçant sa prise officielle de fonction hier à la SGEPP

Une descente en enfer pour ce membre de la famille présidentielle qui a été précédée ce même jeudi par l’annonce du gouvernement de maintenir la mensualisation des retraites contre le retour à la trimestrialisation des pensions, prônée par l’ancienne dirigeante de la CNSS contre l’avis des retraités. Un camouflet en règle contre cette cousine d’Ali Bongo, fille du général à la retraite Jean Boniface Asselé qui, avec d’autres membres de cette famille, avaient protesté en vain devant le domicile d’Ali Bongo pour le rencontrer. Ils avaient été renvoyés gentiment à la tournée provinciale prévue le 25 août par Ali Bongo aux Altogovéens.

Patronne de quelques heures

Nicole Asselé paie ainsi ses liens de famille avec son père et les dissidents de cette famille qui avaient osé remettre en cause ses décisions. Avec cette seconde éviction en moins de seulement quelques heures après sa prise fonction, Nicole Asselé devrait logiquement détenir le record de la plus rapide éviction à la tête d’une administration publique. Une seconde éviction qui n’est pas prête d’arrêter la grogne de cette famille contre Ali Bongo qui du reste, n’ont plus jamais revu depuis son retour officiel au Gabon en mars dernier.

Alors que Michel Mboussou, le DG sortant de la SGEPP, avait été promu à la tête du conseil d’administration de la Société équatoriale des mines (SEM) le même 18 juillet dernier, Nicole Asselé se retrouve sans la moindre affectation. Désormais, c’est à Ludwine Oyini Amoni et à Guy Francis Bignoumba qu’incomberont respectivement les fonctions de DG et de DGA de la SGEPP. Nicole Asselé devra malgré tout revenir pour procéder à la passation de service à ses successeurs, elle qui aura finalement même pas eu le temps de défaire ses cartons dans ses nouveaux locaux.

Affaire à suivre.


Laissez un commentaire
© 2013-2019 Binto Media Group |  Mentions légales |  Conditions générales |  Rejoindre la rédaction |  Flux RSS |  Publicité |  Binto Media Group |  Placer votre pub sur le site
Passer à la version mobile