16:18

Front social

Mesures d’austérité : les fonctionnaires gabonais vont protester dans la rue le 13 août !


Société
  • Mesures d’austérité : les fonctionnaires gabonais vont protester dans la rue le 13 août ! © 2018 D.R./Info241
Publié le 3 août 2018 à 06h58min

C’est l’une des décisions prises hier lors de l’importante assemblée générale de la confédération syndicale gabonaise, Dynamique unitaire. C’est le 13 août prochain que les travailleurs mécontents des mesures d’austérité prises par le gouvernement gabonais vont investir les rues de Libreville à travers une marche pacifique. Une décision qui garantie des

Dynamique unitaire va t-elle réussir son bras de fer contre les autorités gabonaises ? La plus importante confédération syndicale du Gabon y croit dur comme fer. Hier, le stade de basket a fait carton plein pour accueillir les travailleurs gabonais mécontents des mesures d’austérité prise par Ali Bongo et son gouvernement. Les syndicats en colère se sont ainsi donné rendez-vous le 13 août à la cité de la démocratie, point de départ de leur marche de protestation.

Jean-Rémy Yama, le président de Dynamique unitaire n’a pas particulièrement été tendre avec les autorités gabonaises, a réclame que soient rendus publics les salaires des hommes politiques : président de la République, ministres etc. Avant de lancer : « Nous ne pouvons pas accepter de payer une facture dont nous ne sommes pas responsables », a t-il laissé entendre devant l’assistance, noire de monde.

L’intervention de Jean Remy Yama hier

Et pour n’être pas empêché de manifesté le 13 août prochain, le président de cette confédération syndicale a annoncé avoir saisi les autorités du ministère de l’Intérieur par courrier « pour annoncer que les organisations syndicales appellent tous les travailleurs à une grande marche, le lundi 13 Août 2018, pour qu’il ne dise pas qu’il n’a rien reçu », a martelé Jean-Rémy Yama.

Rappelons que le gouvernement gabonais après avoir annoncé plusieurs mesures impopulaires fin juin notamment le gel des recrutements pour les 3 années à venir, avait décidé de placer les fonctionnaires sous bons de caisse le mois dernier. Mécontents de n’avoir pu débusquer un grand nombre de fonctionnaires dits fantômes, les autorités ont décidé de les faire pointer hebdomadairement.


Laissez un commentaire
© 2013-2018 Binto Media Group |  Mentions légales |  Conditions générales |  Rejoindre la rédaction |  Flux RSS |  Publicité |  Binto Media Group |  Placer votre pub sur le site
Passer à la version mobile