20:06

Hommage

Mackjoss recevra des autorités gabonaises une décoration à titre posthume


Société
  • Mackjoss recevra des autorités gabonaises une décoration à titre posthume © 2018 D.R./Info241
Publié le 28 avril 2018 à 16h33min

L’artiste gabonais Mackjoss décédé le 18 avril, sera élevé au rang de commandeur de l’ordre national du mérite gabonais à titre posthume. C’est ce qu’indique le communiqué final du conseil des ministres tenu hier à Libreville. Le chanteur gabonais de son vrai nom Jean Christian Mackaya Mboumba, mort à 72 ans, avait fait les beaux jours de la musique gabonaise.

Mackjoss sera décoré à titre posthume de l’ordre du mérite national. Une distinction méritée pour l’artiste gabonais considéré comme le baobab de la musique gabonaise en raison de la longévité de sa carrière, recevra donc les hommages de la nation.

Né le 20 juin 1946 à Mimongo (Ngounié), Mackjoss fait ses classes musicales au sein de l’orchestre de l’armée gabonaise qu’il fonda en 1971 avec Martin Rompavet, John Abessolo et Mathurin Nzamba. Cet orchestre deviendra plus tard le groupe Massako avec qui il enchaînera les succès. Il démarre parallèlement une solo d’où sortira des hits comme « Tsakidi » ou

Décédé le 18 avril des suites d’une maladie dans un hôpital public de la capitale gabonaise, Mackjoss laisse derrière lui une dizaine d’albums. Depuis son decès, plusieurs artistes se sont réunis pour lui rendre hommage en musique. Avec cette décoration à titre posthume, c’est la nation gabonaise toute entière qui l’élèvera au panthéon de la musique gabonaise.


Laissez un commentaire
© 2013-2018 Binto Media Group |  Mentions légales |  Conditions générales |  Rejoindre la rédaction |  Flux RSS |  Publicité |  Binto Media Group |  Placer votre pub sur le site
Passer à la version mobile