Fait divers

Libreville : Un individu « ivre » s’introduit dans une paroisse et dérobe des reliques

Libreville : Un individu « ivre » s’introduit dans une paroisse et dérobe des reliques
Une vue de la paroisse vandalisée © 2020 D.R./Info241

La communauté chrétienne du Gabon est sous le choc. Un incident inédit s’est produit hier après-midi à la paroisse des Rois Mages d’Akebé, en plein cœur de la capitale gabonaise. Selon le curé de la paroisse, un jeune individu « ivre ou drogué » aurait pénétré dans les lieux pour la vandaliser. Un acte odieux unanimement condamné par le gouvernement gabonais et l’Eglise catholique.

Alors que les lieux de culte demeurent fermés en raison d’une décision du gouvernement gabonais datant de mars dernier, la paroisse les Rois Mages d’Akebé a été frappé de plein fouet ce samedi peu après 12h. Un individu non encore identifié par la police, se serait introduit dans la paroisse en emportant avec lui des reliques dissimulés dans un sac.

Une des reliques emportés par le malfrat

« Un jeune homme ivre ou drogué s’est infiltré à la grotte, et a cassé en deux le Saint Sacrement exposé », a déclaré de cette paroisse Mgr Benoît Dieme. "Le comble est qu’il a emporté dans son sac l’auréole et la lunule du Corps du Christ. Tout cela devant une dame et des gens qui priaient, et qui ont observé l’opération sans nous signaler", a-t-il poursuivi.

Un acte de vandalisme condamné ce dimanche par le gouvernement gabonais dans un communiqué parvenu à la rédaction d’Info241. Le « ministre de l’Intérieur garant de la sécurité publique, condamne avec la plus grande fermeté cet acte isolé et rassure les responsables du clergé et l’ensemble des Gabonais que lumière sera faite sur cet acte de vandalisme », s’est fendu le communiqué officiel.

« C’est très grave, et nous sommes atteints de plein fouet. Pourquoi, et qui a envoyé ce malfaiteur vandaliser notre sanctuaire ? », s’est interrogé Mgr Benoît Dieme. « Chers fidèles, chers paroissiens, plions ensemble les genoux, et prions pour la Réparation de cette faute grave. Notre Paroisse a besoin de purification », a-t-il lancé à l’endroit des chrétiens. Avant de conclure « nous, les prêtres et les religieuses de la Paroisse sommes outrés et dans la tristesse, mais on tient le coup ».


Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article