06:29
URGENT >>>

Les Panthères du Gabon s’imposent dans la douleur à Djouba face au Soudan du Sud


Panthères du Gabon

Les solutions du Gabon à l’après Camacho seront connues au plus mardi prochain


Sports
  • Les solutions du Gabon à l’après Camacho seront connues au plus mardi prochain © 2018 D.R./Info241
Publié le 16 septembre 2018 à 10h51min

C’est ce qui ressort de l’entretien accordé hier par le ministre gabonais des Sports, Alain Claude Billie-Bi Nzé, à nos confrères de l’Union. Après avoir remercié le coach des Panthères ce mercredi 12 septembre, les autorités gabonaises plancheraient sur plusieurs options dont un collège d’entraîneurs locaux pour conduire la sélection nationale, déjà bien trop victime de débâcles sportives en cascade. L’objectif étant de participer coûte que coûte à la prochaine CAN de football au Cameroun.

Le football gabonais est en crise et l’éviction du coach basque Jose Antonio Camacho ne serait que la première étape de ce renouveau tant attendu par les supports des Panthères du Gabon, lassés d’assister au cycle infernal de la débâcle de leurs joueurs. Pour y remédier, les autorités gabonaises qui disent encore cette fois avoir compris le message, plancheront tout ce week-end sur plusieurs solutions de sortie de crise.

Dans une interview accordée ce samedi à nos confrères de l’Union, le ministre Billie-Bi Nzé a promis annoncer au public les conclusions des concertations qui ont cours actuellement notamment avec la fédération gabonaise de football (FEGAFOOT) et la Ligue nationale de football professionnel (LINAF).

Interrogé sur les options probables sur la table du ministère, Billie-Bi Nzé a indiqué être ouvert à toutes les propositions. « A ce stade nous n’avons pas d’option fermée. Nous entendons effectivement ceux qui proposent un collège d’entraîneurs locaux. Nous entendons l’opinion à travers la presse, les réseaux sociaux », a confié le ministre gabonais des Sports.

Avant d’indiquer : « Si le collège d’entraîneurs locaux évoqué peut donner la garantie d’être qualité, d’aller le plus loin possible, nous n’avons aucun a priori. Je dis encore qu’à ce stade aucune option n’est fermée. Nous avons quelques éléments sous la manche ». Et de conclure : « Nous nous donnons encore le week-end pour préciser notre pensée sur le sujet et au plus tard mardi, vous serez informés ».

L’on devrait donc connaitre à l’issue de ce week-end, les solutions qui seront mises en place pour assurer une qualification du Gabon à la prochaine CAN 2019 mais aussi qui en portera la responsabilité. Un autre entraîneur étranger ou un collège d’entraîneurs locaux ? Rendez-vous en début de semaine prochaine pour le savoir !


Laissez un commentaire
© 2013-2018 Binto Media Group |  Mentions légales |  Conditions générales |  Rejoindre la rédaction |  Flux RSS |  Publicité |  Binto Media Group |  Placer votre pub sur le site
Passer à la version mobile