Web-Stat analytics
Sommet international

Les pays ACP en conclave à Nairobi appellent à un renforcement du multilatéralisme

Les pays ACP en conclave à Nairobi appellent à un renforcement du multilatéralisme
Les pays ACP en conclave à Nairobi appellent à un renforcement du multilatéralisme © 2019 D.R./Info241

Le neuvième sommet des chefs d’Etat et de gouvernement des pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP) s’est achevé mardi à Nairobi, par un appel à mettre en place un multilatéralisme solide pour promouvoir le commerce équitable, parvenir au plus vite à une croissance inclusive et garantir la paix et la stabilité dans les pays du Sud.

Au total, 17 chefs d’Etat et des représentants de 70 des 79 Etats membres du groupe ACP ont pris part à l’ouverture du sommet. Le président kényan Uhuru Kenyatta a déclaré dans son allocution inaugurale que l’ordre mondial actuel - qui repose sur le règne du droit - devait être renforcé, afin de pouvoir mieux agir face aux défis les plus urgents tels que la pauvreté, les conflits, l’extrémisme violent et le changement climatique.

« Le sommet a résolu de travailler en étroite collaboration avec les alliances existantes pour lutter contre les changements climatiques, contre la criminalité transnationale, et pour renforcer la sécurité maritime », a déclaré M. Kenyatta en assumant la présidence du bloc ACP pour les trois années à venir.

Le président kényan lors de son allocution

Parmi les sujets discutés lors de ce sommet ont figuré la paix et la sécurité, la bonne gouvernance, les changements climatiques, le commerce et le renforcement de la coopération entre pays ACP pour renforcer le développement durable. Les délégués ont pris la décision de réorganiser le cadre politique et législatif régissant le groupe ACP pour veiller à en faire un garant de la paix, de la stabilité et du développement, a indiqué M. Kenyatta.

« Notre résolution collective est de transformer le groupe ACP pour veiller à ce qu’il réponde aux nouveaux défis, d’améliorer la coopération Sud-Sud et la coopération triangulaire, de renforcer le commerce et les investissements », a dit M. Kenyatta.

Ce sommet a décidé de promouvoir les partenariats public-privé afin de stimuler l’esprit d’entreprise et la croissance industrielle du bloc ACP, qui regroupe près de 1,1 milliard d’habitants et un PIB combiné de 320 000 milliards de shillings (soit 3 200 milliards de dollars), selon le dirigeant.

Le Kenya, le Ghana et la Papouasie-Nouvelle-Guinée se sont engagés à constituer un fond de dotation en accord avec l’ambition de promouvoir la viabilité financière du bloc ACP, a révélé M. Kenyatta. Les pays ACP continuera de promouvoir les accords commerciaux équilibrés et répondant aux besoins sociaux et de développement de leurs citoyens, a-t-il dit.

Une vue des participants, le 6 décembre

Georges Chikoti, nouveau secrétaire général désigné du groupe ACP, a déclaré que le sommet de Nairobi marquait une étape historique dans les efforts pour transformer le multilatéralisme et veiller à ce qu’il réponde aux aspirations des communautés dans les pays du Sud.

Rappelons que le premier sommet des chefs d’Etat et de gouvernement des pays ACP s’est tenu les 6 et 7 novembre 1997 à Libreville, au Gabon. Les dirigeants du groupe ACP se sont à cette occasion engagés à se réunir régulièrement, et se retrouvent désormais en moyenne tous les trois ans.


Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article