Web-Stat analytics
Nominations

Les patrons de la DGR, du B2 et du Conseil national de sécurité du Gabon limogés !

Les patrons de la DGR, du B2 et du Conseil national de sécurité du Gabon limogés !
Les patrons de la DGR, du B2 et du Conseil national de sécurité du Gabon limogés ! © 2019 D.R./Info241

En pleine tempête anti-corruption, l’appareil sécuritaire gabonais a une nouvelle été réaménagé. Ali Bongo qui avait pourtant nommé le 4 juillet dernier, les responsables de la Direction générale des contre-ingérences et de la sécurité militaire (DGCISM, B2), de la Direction générale des recherches (DGR, gendarmerie) et de plusieurs sécurocrates de son régime, vient de les démettre de leurs fonctions. Ainsi, le capitaine de vaisseau Anselme Léopold Delicat (B2), le chef d’escadron Lanature Onkony-De-Ballakulli (DGR), le colonel Jean Claude Sipamio Berre (CNS) ont tous été limogés hier, quatre mois seulement après leur prise de fonctions.

Lire aussi >>> Parquet de Libreville : Olivier N’zahou remplacé par André-Patrick Roponat

Après avoir démis de ses fonctions le procureur de la République de Libreville, Olivier N’zahou et le président du tribunal de Libreville vendredi, Ali Bongo et son régime ne se sont pas arrêtés en si bon chemin. Ils auraient également hier procédé à l’éviction des responsables de plusieurs entités sécurocrates et pas des moindres tels que le B2, la DGR ou encore le Conseil national de sécurité (CNS). Quatre mois seulement après avoir été promus, ces responsables militaires ont tout simplement été eux aussi limogés.

A la DGR, ce sera désormais au général Yves Barassouaga de faire mieux que son prédécesseur le chef d’escadron Lanature Onkony-De-Ballakulli. Le secrétariat permanent du CNS revient au général de brigade Etienne Madama en remplacement du colonel Jean Claude Sipamio Berre. Au B2, le capitaine de vaisseau Anselme Léopold Délicat cède sa place au colonel Raymond Serge Makaga Maguga.

Outre ces changements, le commandement du Régiment de commandement d’appui et de soutien (RCAS) et de la Brigade de sécurisation des postes comptables du Trésor public a été également été remanié et confié respectivement aux commandants Ulrich Manfoumbi Manfoumbi et au chef d’escadron Lanature Onkoni.

Des nominations qui interviennent alors que le gouvernement gabonais et Ali Bongo se déclarés en guerre contre la corruption et l’enrichissement illicite qui gangrène le pays depuis des lustres. Cette ambition soudaine pour ces fléaux bien connus de l’administration Bongo, a resurgi depuis l’éviction du directeur de cabinet présidentiel Brice Laccruche Fargeon dont les proches subissent des interpellations musclées depuis sa chute le 7 novembre dernier du palais présidentiel. Reste donc à savoir pourquoi les responsables de la DGR, du B2, de la CNS et ceux du parquet de Libreville ont été également emportés par cette opération mains-propres des autorités.

Affaire à suivre...


Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article