Conditions d’études

Les étudiants de l’UOB privés de leur bibliothèque victime elle, de sa vétusté

Les étudiants de l’UOB privés de leur bibliothèque victime elle, de sa vétusté
Le plafond de la bâtisse victime de son vieil âge © 2021 D.R./Info241

Voilà plusieurs jours aujourd’hui que les étudiants de l’Université Omar Bongo (UOB) n’ont plus accès à leur bibliothèque momentanément hors d’usage. À l’origine, l’effondrement du plafond vieux de plusieurs années qui a détruit au passage quelques ouvrages. Heureusement, pas d’incident grave. Les travaux de réfection tardent à s’effectuer.

News sur WhatsApp

Inquiet face à cette situation, le personnel ainsi que les étudiants interpellent les responsables de l’UOB notamment le recteur Mesmin-Noël Soumaho. Le personnel de cette bibliothèque revendiquent les meilleures conditions de vie et de travail. « Nous avons des collègues qui sont allés à la retraite, sans que leurs cotisations CNSS soient reversées. Aujourd’hui, plusieurs d’entre eux vivent un véritable cauchemar », a déclaré à notre reporter, un représentant du personnel.

Le projet de réhabilitation de la bibliothèque attend toujours sa concrétisation

« Au moment où l’on parle de l’innovation, de nouvelles technologies, vous vous rendez compte que la bibliothèque de l’Université Omar Bongo est certainement la seule au monde qui ne soit pas informatisée. Pas de stages, de formations, de séminaires de partage, de conférences… En fait, rien de tout cela n’est organisé, pour permettre au personnel de la bibliothèque d’être à la pointe des savoirs », s’insurge un responsable.

La bibliothèque de l’UOB construite dans les années 1970, est aujourd’hui en ruine. Son projet de réhabilitation longtemps annoncé par les autorités gabonaises continue de n’être qu’une chimère promise à l’amélioration de travail et d’études des étudiants de la principale université du pays, rebaptisée du nom du président Omar Bongo. Une situation que dénoncent les agents en grève depuis le mois dernier.


Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article