21:40

Front social

Les agents publics gabonais en grève illimitée dès ce lundi 9 janvier


Société
  • Le vote des résolutions des agents publics de Dynamique unitaire, hier à Libreville © 2017 D.R./Info241
Publié le 8 janvier 2017 à 15h27min

A moins d’une semaine de la tenue de la 31e coupe d’Afrique des nations de football, les agents du secteur public gabonais sont plus que jamais en colère. Réunis hier au sein de la redoutable Dynamique unitaire, leurs syndicats membres de la confédération syndicale ont tous décidé de rentrer en grève dès ce lundi et ce pour une durée indéterminée. L’Assemblée générale a également décidé de boycotter la CAN de football et appelé les autorités gabonaises à mettre fin aux détentions "arbitraires et inhumaines de tous les prisonniers politiques" dans le pays.

Jean Rémy Yama, le président de Dynamique unitaire, hier lors de cette assemblée générale

La puissante confédération de syndicats des agents du secteur public gabonais était samedi matin à Libreville en assemblée générale pour décider de mesures à prendre après le dépôt le 1er décembre dernier de leur cahier de charges auprès du Premier ministre. La confédération syndicale qui a dénoncé "l’absence délibérée de dialogue entre le Gouvernement et la Confédération syndicale par le seul fait du Gouvernement", a décidé à l’unanimité de ses membres : "la reprise dès le 9 janvier 2017 de la grève générale suspendue le 30 mai 2016 dans toutes les administrations publiques, parapubliques et privées".

Dans un communiqué de presse parvenu à Info241, Dynamique unitaire déplore le mutisme du gouvernement après le dépôt le 1er décembre dernier sur la table du Premier ministre de leurs revendications. Les agents publics gabonais ont également "dénoncé unanimement et vigoureusement la tenue de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) qui a absorbé des centaines de milliards de francs CFA, au détriment de l’amélioration des conditions de vie et de travail très précaires des agents publics et du développement socio-économique du pays", précise le communiqué.

De plus "l’Assemblée générale s’est insurgée contre les mesures d’austérité en rapport avec la mise en œuvre des plans d’ajustements structurels du FMI (suppression des primes et autres avantages, gel des recrutements, réduction des salaires, suppression des bourses d’études et de mise en stages,…)". Austérité contre laquelle, l’assemblée générale de Dynamique unitaire a appelé au boycott de la CAN.

Voila qui promet une CAN survoltée et à haut risque dans le pays où la réélection controversée d’Ali Bongo est toujours sur toutes les lèvres. Notamment en raison des violences exercées par l’armée gabonaise lors des troubles post-électoraux qui auraient fait plusieurs morts et de disparus.

A ce propos, cette assemblée générale des agents publics gabonais a également appelé "compte tenu du fait que les syndicats sont des agents de défense et de promotion des droits de l’Homme" à la fin des "détentions arbitraires et inhumaines des prisonniers politiques" dont les plus emblématiques sont Bertrand Zibi Abeghe et Landry Amiang.


Laissez un commentaire
© 2013-2017 Binto Media Group |  Mentions légales |  Conditions générales |  Rejoindre la rédaction |  Flux RSS |  Publicité |  Binto Media Group |  Placer votre pub sur le site
Passer à la version mobile